Noël est passé. À mon humble niveau, pas depuis longtemps ! En effet, tandis que les prévisions de ventes, dans les secteurs de l'édition et du jeu vidéo, laissaient présager des fêtes bien pourries, force est de constater que presque tout le monde s'en sort la tête haute. Certaines boutiques spécialisées ont même été jusqu'à réaliser le tour de force de dépasser le chiffre d'affaires de 2007 ! 

Quant à nous ? Bah, on ne peut guère se plaindre ! L'opération "Frais de port offerts" a manifestement été très bien accueillie si l'on en croit le nombre de commandes et surtout, l'importance de certains paniers. On a même observé un gros pic de ventes pour certains de nos ouvrages qu'on va pas qualifier d'anciens, mais pas de récents non plus (comme Japan Arcade Mania, qui a réalisé un très bon score !) Donc, c'est vrai que ça nous a coûté bonbon, pour parler de façon triviale, mais l'opération est à reconduire !

Alors, pourquoi ces messieurs ont-ils bien de la chance ? Sur le plan comptable, nous ne fonctionnons pas comme une boutique, chez Pix'n Love. Chacun d'entre vous possédez votre propre compte client ! Que vous soyez une FNAC ou Adrien, Baptiste ou encore Micromania, vous êtes tous à nos yeux uniques (ça, c'est le discours casquette commerciale, que la casquette comptable parfois déplore). Et Noël ? Explosion de la création des comptes clients ! Jusqu'à ce que je me rende compte d'un fait pour le moins extraordinaire : plus de 50% de ces nouveaux comptes sont attribués à des ... filles ! Or, je veux bien que ces dames soient intéressées par la PC Engine, mais pas autant ! Du coup, avant d'aller trop loin, j'ai comparé les noms et adresses, et ai ainsi pu opéré un sacré nombre de rapprochements ! Beaucoup de ces messieurs ont dû avoir sous leur sapin des PCE et des Japan Arcade Mania ! Et bien, je vous le dis, chers lecteurs, ces messieurs ont bien de la chance !

Séb

PS : On a reçu deux ou trois mails de plaintes à ce sujet. Certaines d'entre elles auraient par mégarde jeté le petit post-it avant emballage papier cadeau... Franchement, messieurs !