Je viens d'assister hier soir à une cérémonie que je ne pensais pas revoir de mon vivant : l'inauguration d'une nouvelle salle d'arcade !!!

Non, ce n'est pas une hallucination ou un délire alcoolique : une salle d'arcade vient de s'ouvrir, ici en France, à Paris... Son nom : Arcade Street.

J'étais persuadé que les consoles de jeux NextGen et les PC surpuissants gavés de CG NVidia ou ATi avaient malheureusement eu raison des bornes d'arcade, devenues les dinosaures du jeu vidéo. Alors qu'elle ne fut pas ma surprise quand des potes m'ont invité à cet événnement inattendu !

Certes, il restait quelques machines dans des stations de ski, dans des parcs d'attraction (Disney, Astérix...), certes "La tête dans les nuage" à Paris est encore (là aussi à ma grande surprise) toujours ouverte, et certes on trouve encore quelques salles à Tokyo (à Akihabara notamment), mais il faut bien reconnaitre que depuis la fin des années 90 les monstres de Sega, Capcom, Namco ou Taito ont quasi disparus de la surface terrestre.

Mais ne vous attendez pas à les retrouver tels quels chez "Arcade Street", car la salle d'arcade version 2011 ressemble plus à du rétro(arcade)gaming qu'à ce que l'on a connu dans notre jeunesse (pour les plus de 15 ans). Pas de R360, Sega Rally en cabine, ou comme au Japon de Mobile Suit Gundam Senjô no Kizuna (Namco/Bandaï) avec ses cocons linkés (quelle tuerie !)... Non ! Hormis un Dance Dance Revolution et un Time Crisis 4, le reste ce sont des bornes classiques provenants de l'excellente équipe de NeoLegend à base de MVS Neo Geo et de cartes Jamma bien au chaud dans des Atomis Wave, HD Noir Cabinet ou autre Astro City pour ceux qui s'y connaissent en Candy Cabs (un type de borne très répandues au Japon).

Donc, au programme : du Street Fighter à gogo (SS4 Arcade Edition, 3 Third Strike, Zero 2 et 3, EX 2...), du Tekken 6 BR, Capcom vs SNK 2, Marvel vs Capcom, Rival Schools, King of Fighter 2002 UM, ESP Galuda 2, Fatal Fury Mark of the Wolves, Blaze Bue CS, Metal Slug X, Dondonpachi, Alien vs Predators...

Les titres changerons régulièrement évidemment...

L'endroit est fun avec des graphs sur les murs, et la partie coûte entre 50 centimes et 1€. Restes à savoir si le concept va plaire, et si des joueurs seront prêts à mettre de l'argent pour jouer à des jeux qu'ils ont certainement déjà sur console dans une qualité proche. En tout cas espérons-le car je trouve cette initiative débordante de passion du jeu vidéo vraiment intéressante et cela fait du bien...

Arcade Street : 10 rue des Immeubles Industriels, 75011 Paris (ben oui, désolé, c'est à Paris...)

Est ouvert dès aujourd'hui du Lundi au Samedi (fermé ce samedi pour cause de jour férié).