Quid de Q ?

Développeur depuis 2003, Q
entertainment
arrive dans le petit monde du jeu vidéo avec pour but de
développer des puzzle-games pour consoles portables et de petits jeux pour
téléphones mobiles, marché alors en pleine expansion. Il faut dire que ce
studio a bâti sa réputation sur deux titres principaux : Lumines, sorti sur PSP en décembre 2004
et Meteos, qui voit le jour un an
plus tard sur Nintendo DS. Puzzle-games terriblement addictifs, ces jeux
remporteront un succès critique unanime. Les ventes suivront de très près. Il
faut dire que c'est un certain Tetsuya Mizuguchi qui se trouve être le
fondateur et président de cette société. Cet ancien employé de Sega a notamment travaillé sur plusieurs
titres cultes de la Dreamcast comme l'historique Shenmue ou le très étrange Rez.

C'est toutefois Luminesqui fait le plus parler de lui, si bien que le titre a eu droit à une suite sur
la portable de Sony, ainsi que des portages PS2, PS3, PC et même XBOX 360.
C'est de cette dernière version qu'il est question ici.

 

De briques et de broc

Beaucoup présenté comme étant à la fois un puzzle-game et un
jeu musical, on pourrait également souligner le fait que Lumines Live ! utilise une recette aussi basique qu'efficace.
Le joueur doit entasser des cubes composés de quatre blocs. Ces blocs peuvent
être de deux couleurs ou motifs différents. La tâche du joueur sera de
regrouper ces blocs en cubes de même couleur. Une fois ces cubes effectués (qui
peuvent être compilés à d'autres blocs afin de faire davantage de points), ils
se verront effacés par une ligne mélodique (de celle que l'on trouve dans les
logiciels de musique) qui traverse l'écran de gauche à droite. Et même si le
niveau augmente et la rapidité croît, cette ligne restera imperturbable et
conservera la même cadence tout au long du jeu. Concernant l'aspect musical, on
notera que la musique est en effet agrémentée de quelques effets lors de
différentes actions effectuées par le joueur : déplacement du cube,
rotation des blocs, disparition de ces-derniers... Ainsi, le joueur le plus
véloce crée lui-même une douce cacophonie. C'est tout bête, mais il fallait y
penser (comme dans Ÿ des productions de ce genre de jeu).

L'originalité du titre se trouve également dans l'évolution
du jeu au sein d'une même partie. A savoir l'évolution des thèmes au fur et à
mesure que l'on progresse. Là où les jeux de réflexion proposent un système de
jeu avec des formes et une musique bien définies (comme Tetris, pour ne citer que le plus célèbre), Lumines impose des changements de musiques et de motifs sur les
cubes. Cet aspect donne non seulement un certain cachet au titre, mais en plus
change véritablement l'expérience ludique. Car la musique peut se faire plus
rapide et déstabiliser le joueur, voire le conditionner. Ainsi, il aura
l'impression que les blocs tombent beaucoup plus vite. Pure illusion liée à la
nervosité.

L'illusion peut également être optique compte tenu de
certains motifs. Le thème Meguro, par exemple, est assez déroutant et fait même
un peu mal aux yeux. Les musiques, quant à elles, sont assez variées et
chaleureuses. Le fait est qu'on les assimile assez rapidement avec les
différents thèmes proposés.

Démonstration du mode 'contre la montre' en 60 secondes

 

Grandeurs et décadences
du menu

Au niveau des options de jeu, Lumines Live ! sait se faire riche et varié. Il est
généralement reproché aux puzzle-games un manque de diversité (même si le mode
arcade sait justifier à lui seul des dizaines d'heures, et ce ne sont pas les
amateurs de Tetris, Columns et autres Puyo qui viendront dire le contraire). Ici, Q entertainment propose pas mal d'alternatives à un mode Défi
'Basique' qui saura monopoliser une grande partie du temps passé sur ce jeu. Il
sera proposé un mode 'Skins Evolution' qui permettra de jouer au mode Défi mais
en choisissant les différents thèmes que le joueur aura pris le soin de
débloquer auparavant, autrement dit, un passage par la case Défi 'Basique' est
nécessaire.

Un mode 'Contre la montre' est également au menu. Le joueur
devra casser un maximum de briques en 60, 180, 300 et 600 secondes. Le mode
'Puzzle', quant à lui, consistera à créer des formes comme une croix ou un
chien à l'aide des cubes... Une certaine dextérité sera demandée pour ce système
de jeu. Le mode 'mission, lui, est davantage axé sur la réflexion.

Lumines peut également se jouer en versus,
mais à moins d'avoir dans son entourage quelqu'un de sensible à ce genre de
jeu, les principales confrontations se feront face à l'ordinateur. Car même si
un service live est mis à disposition des joueurs, il faut bien avouer qu'on ne
trouve que rarement des adversaires pour en découdre.

Mais le challenge se trouve peut-être ailleurs, sur le Live.
Car il faudra être un joueur chevronné pour pouvoir prétendre au statut de 'bon
joueur' et tutoyer les plus grand parmi l'élite, et, qui sait, inscrire son nom
parmi les dix premiers... des différents mode. Quand on voit les scores qui sont
en place, on a parfois du mal à déglutir.

Petit bémol, cette version est amputée d'un niveau 'avancé'
(qui, vous l'aurez compris, reste réservé aux joueurs les plus chevronnés) qui
n'est disponible que via le XBOX Live. Lumines
Live !
est effectivement un 'jeu à add-on'. On en dénombre 6, et il ne
faudra pas compter moins de 2550 Microsoft Points si l'on veut jouir de tout
l'enrobage du soft... en plus du jeu ! Abusif ?

 

Le XBOX Live recèle
nombre de pépites originales et rafraîchissantes.
Lumines Live ! est de celles-ci. Esthétique, dynamique
mais surtout redoutablement addictif, le jeu de Q Entertainment saura scotcher les amateurs du genre des heures
durant. Une perle cubique à ne surtout pas manquer.