Dans Inversion, on prend le contrôle de Davis, un flic bourru constamment accompagné de son partenaire Léo. Pour ces deux agents aux méthodes rugueuses, la journée va prendre une curieuse tournure lorsque des envahisseurs d'apparence humaine semblent surgir des tréfonds de la terre pour dominer la surface et enfermer tout le monde dans des camps d'internement.

 

Je me suis dit qu'avec ce jeu, certes ça va pas être brillant, mais au moins je vais me fendre la gueule... Même pas en rêve. Nous sommes face d'une bonne grosse daubasse en bonne et due forme. Rien ne va dans ce pitoyable clone du pauvre de Gears of War. Tout sonne faux, il n'y a rien à sauver, même pas la DA ou son game design. Putain, les gars avaient une excellente idée qu'est celle de jouer avec la gravité. Mais celle ci n'est quasiment ou vraiment très mal exploité. Clichés, stéréotypes, en veux tu, en voila. Certains boss qui reviennent éternellement pour nous emmerder, ça c'est vraiment relou. Mauvaise idée les gars. Encore une me direz vous! Ha si, le petit "twist" à la fin qui m'a fait rire et à la fois pitié pour le "héros" du jeu.

 

Non vraiment, pas la peine de s'éterniser sur ce jeu. Si on vous le donne, jouez y, si non ça vaut pas un pet de lapin.

 

 

Crédits :

http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00017400-inversion-test.htm

http://oceanofgames.com/inversion-game-free-download/

http://mytide.net/hands-on-preview-inversion/