Dans le dernier numéro de EDGE, le vice-président exécutif de EA Worldwide Studios, Patrick Söderlund, a parlé de la possibilité pour l'entreprise de soutenir encore plus la Switch même si cela passera par le succès de Fifa. La même interview a également été l'occasion de parler avec M Söderlund de la Nintendo Switch à un niveau plus personnel.

EDGE a demandé à Söderlund si la Switch au départ n'a pas fait les frais de l'échec de la Wii U. Sa réponse est «un peu», avant d'ajouter qu'il avait été lui-même «perplexe» par le système lorsqu'il l'a vu pour la première fois. Söderlund a reconnu que Nintendo avait probablement compris à ce moment-là quelque chose que lui-même n'avait pas vu et il reconnait désormais que la Switch est maintenant "une machine assez spéciale".

Söderlund a déclaré:

C'est vraiment bien, je l'aime bien. Mais je serai honnête, quand ils m'ont montré cela il y a quelques années, je n'ai pas saisi le concept, j'étais perplexe par cela. Mais je me suis alors dit, c'est Nintendo. Ils comprennent probablement quelque chose que je ne fais pas . Ils le font habituellement.

J'ai un fils de quatre ans et c'est comme s'ils avaient un lien direct avec lui. Il utilise sa Switch comme une machine portable, il la branche sur le téléviseur, mais le plus important, il l'utilise comme prévu en me demandant «Veux-tu jouer avec moi ?". Puis il enlève le Joy-Con et on joue à Mario Kart ensemble. Il l'utilise comme prévu, ce qui me fait dire que le concept fonctionne bien.

Je pense que c'est une machine très spéciale parce qu'elle ne propose pas la même chose. Je l'ai regardé et j'ai pensé : pourquoi joueriez-vous à cela au lieu de ceci ? Mais maintenant, l'explication est pour moi limpide. C'est la Switch.

 

http://www.nintendo-insider.com/electronic-arts-were-left-puzzled-after-they-first-saw-nintendo-switch/