Hello les poneys !

Voilà, j'ai (enfin) fini Chrono Trigger sur DS

 

Après une petite partie sans forcer de 23h, en ne cherchant pas trop à faire toutes les quêtes annexes ect. Vu que la foudre a flinguer mes consoles il y a 2 jours (véridique), je ne peux pas me lancer dans Xenoblade et Dark souls sort dans trop longtemps. Du coup de quoi vais-je bien pouvoir parler? Et bien du ressenti d'une fin de RPG. Je m'explique.

Je ne sais absolument pas si je suis le seul à qui ça fait ça, et j'ai peur qu'on me dise que si, que je suis le seul dingue à qui  le "The end" d'un RPG auquel j'ai passé des heures à n'en plus finir me crée un traumatisme. Bon - bien entendu - je me met pas à chialer comme une fillette (quoique...) mais je pense que c'est un véritable sentiment de tristesse et de mélancolie, me disant que ce que j'ai vécu, je n'arriverai pas à le revivre avec le même jeu, que j'aurai beau le refaire 100 fois et bien c'était la 1er qui compte. Je n'éprouve cette sensation qu'avec le RPG (ou le MMO également mais c'est très différent, il n'y a pas de fin).

 

Sentiment partagé? ou pas? Rassurez moi :)

P.S. Selon ma femme, on dirait un [email protected] :)