de Bokurano

Avant toute chose, ce texte fait volontairement du second degré, mon but n'est ni de défendre JV ni de lui faire un procès. J'ai utilisé des procédés que je n'approuve pas 
comme la notation et les références faciles. Mais je suis loin de jeter
la pierre à JV, c'est une entreprise et elle s'adapte à une demande.
Rassurez-vous, je ne spoil pas, nous allons tourner autour du pot !

Puisque lire le test en entier n'est pas forcément la tasse de thé de tout le monde, vous pourriez avoir mal aux yeux à force de fixer un
écran, je vous donne le plus important : l'introduction et les
notations.

Souvenez vous ! Il fût un temps où internet était limité et
nous n'avions alors qu'une heure pour chercher l'astuce qui nous
permettra de débloquer le niveau suivant. Qui n'avait pas alors tapoté
fièrement sur son clavier "Jeuxvidéo" pour finalement atterrir dans le
site connus de tous : Jeuxvideo.com. Nous n'avions alors qu'une idée en
tête : devenir testeur. Mais quelle réalité se cache derrière cette
mélancolie rêveuse ?

Les notes :
Graphismes 15/20

Graphiquement, on peut dire que JV n'est pas à la traîne,
malgré une réclusion dans la ville d'Aurillac, contrairement à un
Gamekult dont le QG est à Paris ! Vous pourrez bénéficier d'un paisible
paysage, même si les vieux Aurillacois souffrent de ralentissement assez flagrant ! Les armoires de JV sont de la dernière patte graphique qui
mêle modernité et nostalgie avec des affiches en tout genre. Dans le
coin stagiaire, Star War à la côte. Une ambiance réussi qui nous fait
comprendre rapidement où l'on est.

Jouabilité 17/20

A ce niveau-là rien à redire. L'interface est bien pensée,
on ne peut pas se perdre dans JV ! Le Game designer a eu la présence
d'esprit de mettre des toilettes dans chaque recoin. Les ordinateurs
peuvent faire tourner les dernières nouveautés sans encombre, les
casiers sont emplis de jeux en tout genre provenant de tous les
supports. Vous allez de surprise en surprise en voyant l'énorme contenu
de possibilité qu'offre une telle quantité de consoles et de jeux. On
pourra cependant regretter que la loi de Murphy soit de mise ! En effet, le jeux que vous cherchez sera forcément introuvable.

Durée de vie 14/20

La durée de vie ne dépend que de vous, il ne faut pas
oublier que Jeuxvidéo.com reste une entreprise, ne croyez pas que vous
aurez une liberté totale et le pouvoir absolu, le boss de fin signe
votre chèque à la fin du mois. Il y a des impératifs et des règles, si
vous êtes un esprit libre et que vous ne correspondez pas à la ligne
éditoriale, vous finirez vite par vous lasser de la redondance des
quêtes. Si vous n'en avez cure, vous êtes passionné autant de l'écrit
que des jeux-vidéo, le mot blasé ne vous fait pas peur : Welcome to
paradise.

Bande son : 8/20

La bande son n'est pas de franche qualité mais possède ses
petites subtilités. A la manière d'un Dancer in The Dark, vous pourrez
vous créer votre délire musical en vous appuyant sur le clapotis des
claviers et le bruit des pc qui ronronnent. Ou alors mettre votre casque pour vous plonger dans votre monde et grogner dès que l'on s'adresse à
vous.

Scénario : 13/20

Niveau scénario, plusieurs PNJ sont là pour vous permettre
la socialisation tant espérée qui donne une cohérence à l'univers. En
effet la diversité est de mise, Webdesigner, Stagiaire ou autres Péons
se côtoient sans distinction. JV reprend très bien le cycle du jour et
de la nuit, vous alternez travail et loisir de manière confortable tant
l'harmonie et le calme règne. Un peu trop peut être !
Néanmoins toujours la même histoire, si le scénario ne vous plait
pas, il aura tendance à se répéter dans l'absolu. On regrettera aussi
que les même débats semblent se répéter sans fin. A vous de vivifier
votre quotidien, dans les jeux par exemple, la compagnie des autres ou
l'alcool.

Note Générale 15/20

JV, nous l'avons idéalisé, c'est une entreprise mais ce qui
fait la différence tout comme dans le développement d'un jeu, ce sont
les gens qui y travaillent ! J'espère aussi que cette interview vous
donnera à réfléchir sur les sites comme JV dont je ne suis en aucun cas
le défenseur mais que l'on peut difficilement juger hâtivement. JV est
un site professionnel informatif qui tend vers l'exhaustivité et répond à une certaine demande. L'aspect émotionnel et empirique se retrouve mais n'est pas la tendance ni l'objectif principal.

Si certains ont des questions, rêvent depuis leur plus tendre
enfance de devenir testeur, je serais ravi de partager avec eux ma
maigre expérience.

http://www.sociopads.com/