Ayant une affinité avec les
RPG, c'est avec plaisir que je vais vous présenter un RPG méconnu mais d'une
série ô combien surpuissante... La série des Chrono.

Je ne vais pas m'étaler sur
les Chronos car d'autres l'auront déjà fait bien mieux que moi, mais sur son
spin-off. Car contrairement à ce que beaucoup pensent, Chrono Cross n'est pas
le second épisode de la saga. En 1996, un RPG nommé Radical Dreamers sort sur
Super Famicom. Mais seuls les privilégiés qui possèdent le Satellaview, un
add-on pour la console de Nintendo pourront s'y essayer. Grâce à cet add-on,
les joueurs pouvaient se connecter par satellite à un système qui leur
permettait de downloader des jeux et des démos. Radical Dreamers était un de
ces jeux et sort au japon le 1er juin 1996 sous le nom de Radical Dreamers: Nusumenai Hōseki sous licence Square.

Il n'a pas connu un succès comparable à celui de
Chrono Trigger pour plusieurs raisons : la principale est que les possesseurs du Satellaview étaient peu nombreux
(l'add-on valait à l'époque l'équivalent de 3000 francs). Ensuite le jeu n'est
jamais sorti en version US, et enfin Radical Dreamers est un RPG " Visual
novel " c'est à dire qu'il ne comprend presque que des dialogues qui
défilent devant quelques images et animations.

Pourquoi celui-ci ? D'une part car il fait
partie intégrante de la saga Chrono et l'histoire se poursuit dans les trois
épisodes. Mais aussi car il a été crée par des grands du RPG console , à savoir
Masato Kato pour
l'histoire
, Akira Toriyama pour le characters design et
Yasunori Mitsuda pour la musique, dont quelques-unes une des 16 pistes ont même
été reprises dans Chrono Cross comme par exemple le thème en combat. Je ne vais
pas sortir CV de ces illustres génies mentaux, lecteurs de qualités que vous
êtes, je ne vous ferai pas cet affront.

Relations avec les autres Chronos

Radical Dreamers met en scène trois
persos jouables de CC tels que Serge et Kid ainsi que Magil qui vont devoir
aller voler la Frozen Flame (le logo du jeu si vous suivez bien) dans le
repaire d'un certain Yamaneko. Au fur et à mesure que le scénario progresse,
nombre de relations avec CT apparaissent et on apprend certains détails sur les
protagonistes. Près d'une vingtaine de personnages non jouables apparaissent
dans l'histoire.

Quant à Chrono Cross, pas de doutes, il s'agit
bien de la suite de Radical Dreamers. Ainsi la relation entre Kid et Yamaneko
introduite dans CC se déroule dans RD. Et dans CC, on retrouve certaines
allusions à RD, comme par exemple le texte de l'intro qui est sur l'écran de
l'ordinateur de Chronopolis et de nombreuses références à cette bande de
bandits.

Lynx: Aha... So you must be
Kid then... A member of the fearsome band of thieves known as the Radical
Dreamers, correct?
Viper: Radical Dreamers...? This young lady...?
Glenn: !? Blonde braids... A blood red blouse... That sounds like the
description of that thief from the Radical Dreamers... And that red bandana...
He is just like the ghost Karsh was describing.
Computer: ...... I wonder if you still remember... How we first met... and our many
adventures... It all seemed like a dream... We ran like the wind duirng those
warm, summer days... long ago... You were a piece of a star, that fell from the
sky... I can still relive the memories of those days long past... Just by
closing my eyes like such, and whispering your name into the desolate night...
Kid... Kid... Radical Dreamers


New Game Plus

Comme a l'accoutumé, il y a différentes fins ou plutôt différents arcs, du
sombre au potache. Le premier arc est le plus important, les autres sont écrits
par des co-scénaristes mais non officiels dans l'histoire des Chrono car ils
modifient beaucoup le passé des personnages principaux. A noter que le premier
arc, est celui qui débloquera les suivants. Au nombre de 7 au total, ainsi
qu'un secret Bonus : Music test et un EXTRA SEKRIT BONUS (sic) Zero Wing.

- Kid : Le
Trésor interdit (écrit par Masato Kato)
- Magil : Pris entre l'amour et l'aventure
(écrit par Miwa Ikuta)
- Kid et le tournesol (écrit par Makoto
Shimamoto)
- SuperXtreme Alphacosmos Police Case EX Ultra
(écrit par Takashi Tanegashima)
- Retour à la maison : La lumière de Shea
(écrit par Takashi Tanegashima)
- L'énigmatique super-arme : Paradise X
(écrit par
Daisuke Fukugawa)
- Le royaume des ombres et la déesse de la mort
(écrit par Miwa Ikuta)

Et pour le plaisir des yeux

Voici l'intro traduite,
histoire de vous faire une idée.

 

Interview intéressante de Masato
Kato de novembre 1999 :
http://mitsuda.cocoebiz.com/friends/kato.html

Photo : Nintendo.fr