Ce que j'adore dans le jeu vidéo, c'est le moment juste avant de pouvoir vraiment participer à l'aventure.
Vous voyez, vous êtes seuls devant l'écran, détendus dans votre canapé, vous avez à peine appuyé sur une seule touche pour faire "Nouvelle partie" mais vous êtes déjà happé par l'univers. Quelques notes de musiques sublimés, de superbes images, une mise en scène travaillée...

Voici un exemple (classique à l'extrême) de ce qui me fait kiffer.

Squaresoft - Chrono Cross (PlayStation no spoiler)

EDIT :

Je pense ré-uploder chacun de ces articles de "La cinématique de la muerte" pour faire un peu évoluer le concept. J'ai dans l'idée d'expliquer pourquoi ces cinématiques mon marquées, qu'est ce qui fait qu'elles sont fantastiques, etc.Par la suite, ces "petites explications" seront mis au dessus de la cinématique. Histoire de donner des informations qui vous permettront de "décrypter" le *pourquoi du comment que c'est que quoi*. 'Fin, on se comprend. =)"

--
En l'occurrence pour Chrono Cross, qui est un peu "la suite spirituel" de Chrono Trigger (c'est un peu compliqué et j'ai envie d'éviter le spoil), tout est énorme. Pas de secret là dessus, pour la musique c'est Yasunori Mitsuda qui s'y colle et ça s'entend : c'est tantôt léger, entraînant, puissant par moment... Ce gars là est vraiment une pointure, rien que pour ce thème c'est  un semi-dieu. D'ailleurs il est surnommé le "Mozart du jeu vidéo" pour son travail exceptionnel sur l'OST de Chrono Trigger.

Au niveau visuel, vous pouvez constater quand même la maîtrise totale des cinématiques par Square, surtout qu'ils sont plus ou moins pionniers dans ce domaine. Rappelez vous qu'ils ont commencé ces vidéos monstrueuses en image de synthèses avec Final Fantasy 7 en 1997. En 2 ans, ce sont vraiment devenus des grosses brutasses !

Puis le caracter design est vraiment atypique. Encore une fois, si il y a un nom à retenir c'est celui de Nobuteru Yuki. Ce dernier à crée plus d'une centaine de personnages pour le jeu. Il est connu pour s'être occupé du design des protagonistes d'Escaflowne (anime que j'ai personnellement adoré dans ma "jeunesse").

J'ai découvert ce jeu grâce à mon grand frère qui faisait de l'import et quand j'ai vu ça, j'ai pris une telle claque que j'ai totalement adhéré à ce RPG sans jamais le terminer. Remarquez, quand j'étais petit mon Anglais était totalement pourri. Faudrait que je m'y remette, surtout que c'est un must-have absolu avec une histoire qui évolue selon vos choix.

--
Voilà, en espérant que ce "up" n'emmerde pas trop de gens. C'est juste que je veux faire ce même "travail d'écriture" sur mes futurs posts et que c'était incohérent de pas le faire sur les anciens. Du coup, je vais "upper" les autres articles lentement, histoire de pas faire mon gros dégueulasse qui bouffe toute la "home" pour pas grand chose de neuf.

Allez, arrêtez de me lire et regardez l'intro. une nouvelle fois. On ne s'en lasse pas ! =)"