Voilà un chef-d'œuvre que j'avais guetté longtemps avant sa sortie.
Il s'agit d'une création de Mistwalker, le nouveau studio fondé par Hironobu Sakaguchi, vous savez, le créateur de Final Fantasy. Il était certainement la pièce maîtresse de Square, celui qui crée des univers fantastiques, un véritable Dieu pour moi. Sauf que, depuis qu'Enix à rejoint le même bateau que Square, c'est devenu n'importe quoi. Autant dire que je suis heureux que ce génie de Sakaguchi est quitté ces professionnels de la prostitution de licence.

Feelplus/Mistwalker - Lost Odyssey (XBox 360 no spoiler)

Comme vous le voyez, on se retrouve dans un monde fantasmé où 2 armés gigantesques s'affrontent. C'est superbement beau, de l'image de synthèse d'une qualité exceptionnelle. Les couleurs sont superbes, l'animation est parfaite et le caracter designer signé Takehiko Inoue (le mangaka de Vagabond) est totalement atypique. Regardez votre héros en train de courir sur ce champs de bataille : il n'est pas moche mais pour autant, il n'a pas ce put*** de visage androgyne (propre aux RPGs japonnais) que je hais tant. Puis c'est loin d'être un gamin, là tu as un protagoniste adulte qui va vivre une aventure exceptionnelle !

L'autre originalité de cette première cinématique, c'est la non-présence de musique au début. On entend juste le fracas des armes qui s'entrechoquent, les chutes des soldats en armure, uniquement des bruitages qui suffisent amplement tant la mise en scène est impressionnante. Oui, oui, sauf qu'à la fin, ce que vous entendez, c'est bien le travail d'un certain Nobuo Uematsu, le compositeur des « meilleurs FF » selon moi. Son travail est grandiose, sa musique à la faculté de nous transporter durant tout le jeu.

J'ai une petite chose à signaler, il ne s'agit de pas de la véritable introduction : en temps normal, vous avez une séquence de combat in-game qui se fait sans transition. C'est vraiment la chose qui m'a tué, comme si on te disait « tu vois les milliiers de guérriers devant toi ? Bah finit la cinématique, c'est à toi de prendre les armes ! ». Bien sûr, comme vous le constatez, vous n'aurez pas l'occasion de tuer tous ces pourris à vous seul vu qu'un torrent de flamme emporte tout sur son passage. ^^ ''

Pour résumé, il s'agit d'un soft exceptionnel. Un RPG japonnais incroyable, non pas seulement pour la dernière génération, juste un des meilleurs RPGs crées. Si vous n'avez pas encore goûté à Lost Odyssey, vous avez raté votre vie (Séguéla inside).