Bonjour à tous.

Aujourd'hui on va parler d'un jeu de Square Enix. Non mais oh ! Vous allez où ? Je n'ai jamais parlé d'un Final Fantasy. Merci d'êtres revenus. On va parler d'un dark-rpg. Avec un scénario simple mais avec des protagonistes torturés, une ambiance pesante...Aujourd'hui, on va parler de Drakengard !

 

drkgp20f.jpg

 

Combien allez vous payer ?

 

Ce jeu a 8 ans d'âge. Il est sortit en 2004 sur PS2 et a donc perdu de sa valeur. Amis delaygamers, vous allez pouvoir vous faire plaisir : Ce jeu, vous pouvez l'acquérir si vous acceptez de donner entre 3 et 8 euros. Une affaire donc, surtout quand on connait le potentiel de ce jeu.

 

Point radin validé.

Le jeu marche t-il sur ma PS3 ou vais-je devoir ENCORE ressortir ma PS2 du plac... ? ( Ah ben non, en faite comme moi vous devez la garder à côté de votre PS3.)

 

Et encore une fois, ça ne marchera pas. Vive notre PS3 non rétrocompatible ! La PS2 a donc de beaux jours avec les jeux que je vous propose.

 

Point rétrogaming non validé.

 

Le jeu : Que vaut-il ?

 

Les graphismes.

 

drkgp2227.jpg

 

Comme vous pouvez le voir, le jeu a très bien vieilli. Les environnements que vous traverserez sont grands, donc par conséquent, le brouillard, sera bien souvent très présent pour épargner votre PS2 vieillissante. Mais c'est un détail. Car au vue du nombre d'ennemis que vous devrez occire, vous n'aurez pas le temps d'admirer le paysage. Par contre, comme c'est du Square Enix, les cinématiques sont toujours aussi belles et cela apporte pas mal de cachet au jeu. La modélisation des personnages est bonnes, leurs mouvements sont fluides. C'est du travail bien fait.

 

Point Graphique : Validé.

 

Le gameplay

 

Square Enix ne nous a pas laissé en reste : Nous avons à faire à un Gameplay riche : Tout d'abord, Caim, notre anti-héros sait manier toutes sortes d'armes blanches, de différentes tailles, avec chacune leurs caractéristiques : Plus vous tapez, plus vous enchainez de combos avec le bon timing, plus la barre verte ci-dessus se remplit : Et une fois les différentes barres remplies, sur une simple pression d'une touche, vous déclencherez des magies plus ou moins dévastatrices. Mais si Caim se voit affaiblies à cause de votre négligence, des personnages des soutiens pourrons intervenir quelques minutes le temps de faire le ménage. Et comme vous pouvez le voir en haut de l'image, vous possédez une roue des armes qui permettra de changer d'armes en cours de partie et donc de stratégie. Enfin, quand je parle de stratégie, c'est surtout de style de combat : Car le stratégie de ce jeu c'est le nettoyage par le vide.

 

drkgp2161.jpg

La deuxième partie de ce gameplay change du tout au tout : Quand ce sera possible, appuyez sur la bonne touche et chevauchez à dos de dragon et lâchez vous ! C'est le carnage. D'autant plus que l’hémoglobine est un élément visible du jeu, vous pouvez vous faire plaisir. Comme Caim, le dragon a une barre de magie qui se déclenchera de la même façon.

Mais comme nous sommes dans un action rpg, vos compagnons évoluerons et prendrons des niveaux : Pour le dragon, cela affectera son apparence et la puissance de ces magies.

 

Et enfin la dernière partie : Des missions uniquement à dos de dragons : Vous devrez battre des ennemis aériens en nombre. Bien sur la possibilité de locker vos cibles sera d'une grande aide : Car dans tout le jeu vous partez toujours défavorisé : 1 contre 100.

 

Point gameplay validé.

 

Les sons et les musiques :

 

Vous avez pas oublié, on est dans chez Square Enix. C'est une valeur sur. Les musiques sont prenantes, magnifiques. Et en plus, comme on est dans une ambiance Dark, certaines accentuerons le sentiment de malaise de jeu. Bref, les musiques et les sons nous mettent dans une ambiance pesante et guerrière. Magnifique !

Point son, validé

 

Le scénario.

 

Ici....on a vraiment du mal à croire qu'on est chez Square.


Voici la vidéo introductive du jeu :

 

http://www.youtube.com/watch?v=mTFi0BZ35NU

 

On a vraiment du mal à croire ce qu'on voit : Un personnage violent, aimant se battre, faisant couler le sang. Il est violent, agressif, solitaire. Bref, un anti-héros du nom de Caim. Du bonheur. Le scénario est sombre et sanglant : Vous devrez lutter contre un empire menaçant qui va finir par kidnapper votre soeur. Et pas le temps de souffler : Dès le début du jeu vous entrez au coeur du conflit. Caim est gravement blessé et sa seul chance de survie : S'allier par un pacte avec un Dragon. Enfin, une dragonne. Tout deux se détestent mais ils devront s'allier pour survivre. Et les personnages qui vont graviter autour de notre anti-héros sont tous porteurs de lourds secrets. On a des personnages fouillés, troublés, certains sont limite fous.

Le jeu se découpe de la façon suivante : Choix d'une bataille sur carte, équipement des armes, choix des personnages, missions en dragon ou à terre, dialogues.

Mais vous n'aurez pas le temps de souffler...surtout que le jeu compte 5 fins différentes....vous y accéderez à certaines conditions, mais nul besoin de recommencer le jeu. Les fins offrent une vision alternative des évènements. Et je peux vous dire à l'avance que vous allez en baver : La dernière fin ne se débloque qu'en trouvant toutes les armes du jeu. Et certaines m'ont donné du mal.

Ah oui, petite précision : Ce jeu m'a mis mal à l'aise à cause d'un élément : Les bébés. Ce jeu donne dans une des fins la concrétisation parfaite de l'expression suivante : pervers polymorphes

 

Point scénario : Validé

 

Conclusion

 

Drakengard est passé un peu inaperçu. Pourtant c'est une perle, tant au niveau du scénario qu'au niveau du gameplay. Certes il a vieilli et souffre de quelques imperfections techniques, mais, Square Enix nous a montré qu'eux aussi savent faire du dark rpg avec classe et brio.

Mais attention, ce jeu n'est pas à mettre en toutes les mains. Vous serez bénis/corrompus par ce jeu qu' à partir de votre 16e année.