Chez Zallag, on aime tous les types de jeu, que le héros soit un hérisson hyperactif ou un morceau de viande rouge bondissant. L'effet retro du jour portera sur un jeu mondialement connu qui a, j'en suis sûr, provoqué chez certains de sacrés crises de nerfs. Ce jeu dont je vais vous parler a la particularité d'être 100 % français alors comme on dit chez nous : « Cocorico ».

Mr Nutz

 

Are you nutz ?

Créé en 1994 pour le compte de l'éditeur britannique Ocean Software, Mr Nutz est l'œuvre de deux français : Philippe Dessoly (graphiste) et Pierre Adane (programmeur) que la passion pour les jeux de plateformes a réuni. A une époque où la French Touch dans le jeu vidéo était un gage de qualité, les deux créateurs ont réussi à proposer une expérience de jeu comparable à Mario Bros. Développé à l'origine sur Super Nes, Mr Nutz se voit, grâce à son succès, adapté sur les différentes consoles de l'époque (Megadrive et Game Boy puis Game Boy Color et Advance). Mr Nutz se serait au final vendu à plus d'un million d'exemplaires.


Blizzard ? Vous avez dit Blizzard ?

Le personnage incarne un écureuil à la coupe de cheveux douteuse mais définitivement classe. Le bien nommé Mr Blizzard, un yéti peu recommandable, a décidé qu'il serait bon de congeler la planète. Frileux mais courageux, notre héros poilu est le seul capable de l'arrêter. Vous voilà donc aux manettes pour contrer le vil et machiavélique plan de votre nouvel ennemi juré.

Avant d'affronter Mr Blizzard vous devrez au préalable venir à bout des 6 mondes, chacun représentant un univers de jeu original. Ces mondes au level design alambiqué sont composés de plusieurs niveaux et d'un boss de fin. Armé de votre queue tournoyante et de vos noisettes (et n'ayez pas l'esprit mal placé s'il vous plaît) vous rencontrerez de nombreux ennemis qu'il vous faudra annihiler pour parvenir à votre but ultime : sauver la planète et réchauffer le cœur glacé du yéti.

  

Un jeu qui transpire la French Touch

Vous l'aurez donc compris, ce n'est pas pour son scénario que Mr Nutz est devenu un jeu mythique. Lorsque vous parlez de Mr Nutz à un ancien joueur, la première chose qui lui viendra à l'esprit sera sans doute la beauté des décors et des animations. En effet, ce qu'on remarque dans ce jeu, c'est le soin apporté par ses créateurs dans la création d'un monde vivant et original. En plus des six mondes aux décors variés, le joueur aura l'occasion de traverser une forêt verdoyante, un monde de nuages, et même un volcan en fusion. C'est donc avec un plaisir insoupçonné que l'on se promènera au sein des niveaux concoctés par l'équipe de dév'. Parallèlement à ce souci du détail apporté aux décors, les personnages (qu'ils soient jouables ou non) sont également très soignés et contribuent à cette ambiance colorée. Il est vrai qu'en plus d'avoir un personnage cool avec son pelage soyeux, ses baskets blanches et sa casquette jaune, les ennemis ont également droit à une représentation de qualité. En plus de ces animations très efficace, l'effet de fondu lors de leur disparition s'avère très efficace visuellement.

C'est par tout ce soin et cette précision du détail que l'on peut caractériser la French Touch : à son apogée dans les années 1990, cette spécificité française est aujourd'hui passée dans l'oubli. Seuls quelques irréductibles créateurs résistent à l'influence des gros FPS américanisés.

   

Cependant, malgré cet aspect enfantin le jeu n'en demeure pas moins difficile.  Il est en effet très compliqué de terminer le soft, notamment sur Super Nes : cette version n'intègre en effet pas de système de sauvegarde. Conscient de ce « léger » manque, les développeurs ont intégré dans les portages suivants un système de mot de passe bien connu des joueurs de l'époque 16 bits et aujourd'hui disparu.

C'est donc avec un parfum de nostalgie propre à cette génération dorée du jeu vidéo que l'on se replongera dans l'univers original de Mr Nutz. Pour ma part, je trouve dommage qu'aujourd'hui les gros studios se concentrent uniquement sur des blockbusters et FPS au détriment de jeux originaux. Heureusement, ce type de jeu rafraîchissant se voit offrir une seconde vie grâce aux studios indépendants, et ce, grâce à l'essor des plateformes de téléchargement. On ne compte plus les titres à succès sur Xbox Live ou  PSN qui prouvent que les joueurs cherchent autre chose.

En ce qui me concerne c'est toujours avec un immense plaisir que je rejoue à ces jeux qui ont bercé mon enfance qui, encore aujourd'hui, parviennent à captiver mon attention. Contrairement aux jeux actuels qui recherchent un plaisir immédiat, les jeux de cette génération ont la particularité d'être intemporels. N'est-ce pas ce qu'on demande aux jeux vidéo après tout ? Proposer une expérience unique et inoubliable ?

 

Infos types:

Nom: Mr Nutz

Plate-forme: Super Nintendo, Mega Drive, Game Boy, Game Boy Color et Game Boy Advance

Date de sortie: 1994

Genre : Plates-formes

Développeur : PAM

Editeur : Ocean

 

Vidéos de Gameplay :

http://www.dailymotion.com/video/xetv05_mr-nutz-2-a-travers-les-arbres_videogames

http://www.youtube.com/watch?v=MdzyIabVz6E

http://www.youtube.com/watch?v=In1cbQ0a2NY

http://www.youtube.com/watch?v=JX5U5djKX0Q

 

 

@+

La Zallag Team