1. Je n'ai rien contre Dany Boon.

2. Rien à Déclarer est mauvais à mon sens, mais il
y a pire et surtout c'est un avis perso.

3. Je n'ai rien contre le film français,
contre les comédies françaises, je crois l'avoir déjà prouvé sur ce blog.

Après ces trois
avertissements prouvant que ce n'est pas contre le film que j'en ai (mais bien contre un certain public), voici encore un nouveau florilège
de "quoi, t'as pas aimé ? Mouahaha t'est trop nul !". Et après on dira
que c'est ceux qui n'ont pas aimé qui sont les plus virulents.
Au pire, même
si j'avais insulté, j'aurais usé d'un peu d'arguments. M'enfin bon...

Au passage, Rien à Déclarer
est au top du Box Office avec 2 896 373 entrées. Le Discours
d'un Roi
est second avec 494 161 entrées. À noter l'excellente
performance du film Le Fils à Joe (que je n'ai malheureusement pas vu) qui s'en tire avec un cumul de 1 057 781 entrées. Sur ce, je vous
laisse méditer sur ces chiffres avec un peu d'humour promis. Et surtout,
surtout, ne critiquez pas les films populaires ! 3 millions de personnes pour
vous dire que vous n'avez pas de gout, c'est insurmontable.

Alors
beaucoup de gens me sont tombés sur le coin du museau. Je veux donc préciser
certaines choses. Déjà, j'aime tous les films, je n'ai pas d'aprioris, je
pense que mes critiques le prouvent : je vais voir tout et n'importe quoi. J'ai
évidemment des attentes, des préférences sur le moment, mais je ne me connais
pas "braqué" sur un genre en particulier. Ma critique de Rien à Déclarer est
mauvaise dans le sens ou j'ai davantage parlé de ce qui m'énervait chez les gens
que de mon avis sur le film.
En soi, il faut dire que je l'ai vraiment
trouvé naze.

Évidemment que j'ai
rigolé sur certaines scènes. Mais cela en fait-il un bon film ?
Les Tontons
Flingueurs, La Grande Vadrouille ? (dont est très souvent comparé le film de
Dany Boon)
Le Corniaud ? Ils sont tous un vrai scénario travaillé, des
comédiens très justes et s'articulent tous autour d'une même idée : être
original. Là, comme le disent  plus ou moins justement les critiques
dithyrambiques du dessus, c'est un mélange des Chti's et de Taxi. Où est
l'originalité là dedans ?
Au passage, la seule raison pour laquelle les gens
disent qu'il ressemble à Taxi, c'est qu'ils font le lien avec le fait que
les deux héros du film voient leur voiture tunnée
en bête de course façon Choupette de la
Coccinelle
. Navrant !

Autre chose pour les fans
du haut :
Arrétez de dire que la critique est pourrie, naze, qu'elle ne fait
pas son boulot. Si même moi je trouve qu'elle est souvent très méchante en
France, elle ne l'est pratiquement jamais avec les films français. Il
faut être aveugle pour ne pas se rendre compte que si les Américains avaient
fait ce film, ils se seraient  tout aussi bien fait littéralement détruire par
la critique française. Un peu d'objectivité ne ferait pas de mal.

Quel est le problème
finalement avec moi ? C'est que j'abuse, les gens ont raison.
Mais j'en ai
marre. Ce film à eux DIX FOIS plus de salles que n'importe quel film, une promo
énorme, et les gens disent "n'écoutez pas les critiques, j'y suis allé j'ai
eu raison et ce sont des aigris débiles qui ne jurent que par les films
d'auteur"
. Mais les gens sont FORMATÉS pour y aller. Pour la plupart,
ne pas y aller c'est "rater le film du moment".
Le pire étant que ces
mêmes fans seront les premiers à vomir sur le énième film de Dany Boon le jour
où ils se seront trouvé une nouvelle mode.

Enfin, pourquoi j'ai été
choqué des applaudissements.
Déjà, parce qu'on n'est pas chez Papa et Maman. Y'a pas de
réalisateurs, pas d'acteurs, ils applaudissent qui ? Le projectionniste ?
Parce que
ça se fait à la télé alors on le fait au cinéma pour se donner un genre ?
Sans
parler du fait qu'applaudir pour une comédie, c'est comme rigoler devant Black
Swan
:
c'est, à mon sens, d'une connerie monumentale.

Tiens d'ailleurs, je viens
de définir pourquoi la comédie n'avait pas le droit à des nominations aux césars
: parce que ce n'est pas perçu comme du film.
Pour beaucoup, c'est du
McDo. On y amène toute la famille quand on sait pas quoi faire de sa
soirée
et tant pis si les gosses gueulent, si les parents mangent du
pop-corn comme des gorets, si le coca tombe sur les sièges et si on rote
(c'est
arrivé !)
après tout, bordel, "ils ont payé leur place, ils
font ce qu'ils veulent".
D'un coup d'un seul, je préfère qu'on me qualifie
d'aigri (ce qui est quand même le comble et me blesse profondément au
final)
.

Voilà la raison de ma
colère.
Vous avez vu, je suis gentil, je la fais
partager...

Promis, j'en parle
plus.
Et
je n'ai rien contre Dany Boon !