Ça n'aura échappé à personne, Sony a révélé hier soir les premiers jeux PlayStation 5 ainsi que le design de sa console. Ou plutôt ses consoles, puisque la PS5 se déclinera en deux versions : une avec lecteur blu-ray 4K et une sans ce lecteur, c'est à dire entièrement digitale. Je ne vais pas revenir sur tous les titres présentés (pour ça lisez les actus Gameblog), mais je vous propose une petite analyse et mes cinq coups de cœur.

 

Un show maîtrisé et dense

De l'avis général, Sony a parfaitement réussi son show. En dévoilant plus de 25 jeux, dont de nombreuses nouvelles licences, le constructeur japonais a donné un gros rythme à son live de 1h10. La diversité des productions à venir est particulièrement intéressante : action, RPG, plate-forme, simulation automobile, FPS... Même si les jeux montrés ne seront pas tous disponibles au lancement, le catalogue est séduisant. Il faut dire que les studios first party étaient particulièrement discrets ces deux dernières années. Comme on pouvait s'en douter, ils étaient déjà tournés vers l'avenir. Certains diront que le gap visuel inter-générationnel n'est pas flagrant. Pour ma part je pense qu'il existe bel et bien mais que nous sommes arrivés à un tel niveau graphique que les gaps seront de moins en moins marqués.

En toute fin de show, Sony a levé le voile sur le design de sa console. Ce dernier divisera à coup sûr. Pour ma part je ne suis pas fan. Ce prétendu design futuriste fait un peu cheap et plastique, et j'ai bien peur qu'il vieillisse mal par rapport au très beau et épuré monolithe noir de Microsoft. Comme vous le savez désormais Sony proposera une édition digitale de sa PS5. Mais avec seulement 825 Go de disque dur et des jeux qui pourraient bien faire 150 Go, il faudra régulièrement faire du tri ! Toujours est-il que le retrait d'un lecteur blu-ray 4K pourrait bien alléger la facture d'environ 70 euros. Du coup un prix optimiste serait 429 € pour la Digital Edition et 499 € pour l'édition standard. Si on est plutôt pessimiste, on peut tabler sur 449 € (digital) et 549 € (standard). Mais ce ne sont que des suppositions hein. Maintenant place aux jeux !

 

Le coup de coeur : Kena : Bridge of Spirits

PS5 (exclu console temporaire et PC) - Fin 2020

Voilà un jeu qui a envoûté les gamers avec son trailer. La direction artistique est de haut vol et les décors regorgent de détails, à tel point que l'on se croirait dans un film d'animation. Surprenant ? Pas tant que ça. En effet la petite équipe d'Ember Lab était auparavant spécialisée dans la création de personnages animés pour la publicité. C'est aussi à elle qu'on doit le fabuleux fan-film Zelda "Majora's Mask - Terrible Fate". Et la musique est composée par TheophanyRemix, bien connu pour avoir sorti plusieurs albums de magnifiques reprises de... Majora's Mask. Bref, ce petit studio adore Zelda et ça se voit.

Kena : Bridge of Spirits est un mélange coloré d'action, d'aventure et d'exploration. En plus de son côté Zelda, le titre dispose aussi d'un petit côté Pikmin. Kena devra sauver des esprits nommés "Rot". Ces petites créatures vraiment "cute" (ça sent les produits dérivés à plein nez), vous accompagneront et travailleront ensemble pour développer de nouvelles aptitudes et interagir avec l'environnement. Le soft est en développement depuis quatre ans et m'a pour le moment séduit.

 

La hype avec un teaser : Project Athia

PS5 (exclu console temporaire et PC) - Pas de date de sortie

Si comme moi vous aimez la fantasy et l'aventure, Project Athia (nom temporaire) a dû vous faire de l'effet lors de son reveal hier soir. Edité par Square Enix, le jeu est développé par l'équipe de Luminous Production, les membres derrière Final Fantasy XV. Project Athia proposera d'incarner une héroïne propulsée dans un monde fantastique qui n'est pas le sien. On contrôle donc une jeune femme en baskets et avec une cape assez classe. Les créatures qui peuplent le monde ont un genre de lumière, de magie, qui les traversent. Le joueur pourra lancer des sorts, comme par exemple faire jaillir des racines du sol pour piéger un ennemi. Le court teaser laisse entrevoir des environnements ouverts vraiment chouettes, avec des textures de bois et de roches réussies. Et que dire du dragon à la fin ? Tout cela s'annonce épique.

 

La valeur sûre : Horizon Forbidden West

Exclu PS5 - Pas de date de sortie

Plus de trois ans se sont écoulés depuis la sortie de Horizon Zero Dawn. Pour moi, il s'agit probablement de la meilleure nouvelle licence sur cette génération de consoles. Autant dire que j'attends la suite avec impatience. Et sans surprise Sony avait gardé sa meilleure cartouche pour la fin de son show. La claque annoncée semble là, même si nous n'avons pas forcément vu de vraies séquences de gameplay à proprement parler. Alloy pourra cette fois explorer les fonds marins et peut-être réussir à me faire aimer ces phases de jeu (en général je déteste les phases sous-marine). Les environnements s'annoncent variés et de nouvelles tribus et créatures mécaniques seront bien sûr de la partie. La présence de ptérodactyles en fin de trailer laisse rêveur : sera t'il possible de les chevaucher pour se déplacer rapidement dans ce monde ouvert ? C'est en tous cas un fantasme de nombreux joueurs et cela permettrait de faire une belle démonstration des temps de chargements quasi-inexistants sur PS5. Le jeu n'a pas encore de date de sortie mais on peut tabler sur un lancement courant 2021.

 

La superbe direction artistique : Little Devil Inside

PS5/PS4 (exclu console temporaire) et PC - Pas de date de sortie

En développement depuis cinq ans sur PC, le discret Little Devil Inside est venu se rappeler à nos bons souvenirs via un nouveau trailer. Et il m'a vraiment intrigué ! Mélange d'action, d'aventure, d'exploration et de survie, ce jeu brille surtout par sa direction artistique. Elle mélange des modélisations très angulaires à des éléments beaucoup plus réalistes. Les arbres et la végétation semblent ainsi particulièrement travaillés. Chaque lieu dégage une vraie identité et atmosphère. Il faudra attendre un peu pour en savoir plus sur l'histoire et sur la relation exacte entre notre héros et un vieillard qui nous accompagnera pendant l'aventure. A suivre de près !

 

La flippe en 4K : Resident Evil Village

PS5, Xbox Series X et PC - 2021

A l'origine je suis un immense fan de Resident Evil. Je considère encore le premier épisode de la série comme l'un des meilleurs jeux de tous les temps. Mais après le cinquième épisode, j'ai décidé de lâcher l'affaire. Personnages body-buildés, scénario pathétique, manque d'innovation... Resident Evil VII aurait donc dû me réconcilier avec la saga mais il n'a pas réussi à m'attirer à lui. C'est peut-être la vue à la première personne qui m'a freiné. Mais ce Resident Evil Village dégage en tout cas quelque chose. Tout le monde semble absolument fou dans ce village et l'ambiance est oppressante au possible. Il n'est pas impossible que je me laisse tenter lors de sa sortie l'année prochaine.