Vous pensiez la trouver sous votre sapin pour Noël ? Raté ! Panic, la société derrière Playdate alerte des conséquences fâcheuses de la pénurie mondiale de puces sur le calendrier de commercialisation de la console portable, fixé désormais à début 2022. Ce retard profitera tout de même aux joueurs assurent ses producteurs.

Ce n'est pas encore la panique chez Panic (hum...), mais cela y ressemble beaucoup. En plus de la pénurie généralisée de processeurs, s'ajoutent des défauts de fabrication des batteries de cette portable au design si singulier. En effet, les premiers tests qualité post-production effectués sur un petit échantillon de consoles laissent apparaître << des défaillances dans l'alimentation électrique de la Playdate >>. Si bien qu'il devenait << impossible de l'allumer et de la charger >> , s'étranglent les producteurs.

Un problème de fabrication curieusement absent du modèle de démonstration envoyé à la presse. La société dit enquêter sur ce dysfonctionnement tout en recherchant activement un nouveau fournisseur de batteries. Une première série de 20 000 exemplaires fraîchement sortie d'usine et destinée à honorer les précommandes fera l'objet d'une campagne de remplacement de batterie prioritaire.

La grave crise d'approvisionnement en processeurs qui touche l'ensemble de l'industrie informatique et au-delà provoque des incidences majeures chez tous les acteurs. Les gros (Sony, Nintendo...) comme les plus modestes. Panic, ce petit poucet du jeu vidéo qui entend transcender la valeureuse GameBoy doit nécessairement revoir la configuration matérielle de la Playdate sous peine d'accuser << d'un retard de livraison considérable. Vous ne le croirez pas, 730 jours. Deux ans ! >> . Ce délai insupportable pour une jeune société au finance fragile pousse Panic à changer une nouvelle fois d'équipementier capable de livrer << une puce similaire en grande quantité >>. 

Panic assure que cette révision matérielle n'entraînera aucune hausse de coût d'acquisition de son modèle de poche, ni de dégradation de performances, mais elle admet que ces modifications techniques << sont complexes et coûteuses >>.  Quant aux chaînes de fabrication, celles-ci tourneront à plein régime afin de fournir 20 000 exemplaires supplémentaires au << second semestre 2022 >> et 10 000 autres.... en fin d'année prochaine. Les commandes additionnelles seront satisfaites en 2023.

De quoi alimenter une bulle spéculative autour de la Playdate qui fera... date !