Vous avez peut être remarquer que j'ai fait une pause ce week end dans mes artistes du jour. Je pense qu'à partir de cette semaine, je garderai le week end pour me reposer dans mes posts.

Alors cette semaine sera vraiment importante pour moi car j'ai décidé de vous présenter mes artistes favoris lors de mes premières années de fac. Je leur ai voué un culte à chacun pendant plusieurs années et même si les 5 sont tous très connu, il fallait absolument que je leur accorde un post.

Je commence cette semaine par l'artiste Boris Vallejo. Le post sera en deux parties car vous allez comprendre qu'il m'est impossible de parler de Boris Vallejo sans parler de Julie Bell.

Je vous remets un résumé rapide de la vie de Boris repris honteusement de Wikipédia :

Boris Vallejo est né à Lima, au Pérou.
Après une enfance où il fut tenté par une carrière musicale (il apprit
le violon durant 7 ans), puis plus tard par la médecine (il passa 2 ans
à la Faculté), il intègre finalement l'École des Beaux-arts, où il se
fera très vite remarquer par un style et un talent hors normes.
Il décide d'émigrer aux É.-U. en 1964, à l'âge de 23 ans, pour tenter sa chance à New York.
Survivant durant quelques années de petits boulots divers, sa véritable
carrière commence lorsqu'il vend à une maison de publications une toile
représentant un guerrier se battant contre une créature de la
mythologie grecque. La maison Marvel remarque immédiatement son style qui trouve la plénitude de son expression dans l'illustration de scènes d'Heroic fantasy. Il illustrera ainsi de nombreuses couvertures de livres, des affiches de films (Barbarella, Knightriders, Épouvante sur New York), des pochettes de disques, des jaquettes de vidéo... En 1978, il publie L'Art Fantastique de Boris Vallejo, qui lui permet d'être reconnu internationalement.

Sa femme Julie Bell est aussi une artiste d'Heroic fantasy (fantasy art).

Cependant dans cette biblio, il manque un détail très important dans la vie de Boris : Boris est un passionné de culturisme : "ça a toujours été une fascination pour moi". Sa deuxième femme (enfin il me semble) Julie Bell fut une culturiste reconnue et elle fut son modèle à partir de 1989 en plus d'être elle-même artiste.

Jamais un couple d'artiste n'a semblé si proche, et s'apporter autant l'un l'autre.

J'ai essayé de sélectionner "seulement" 10 oeuvres de Boris et je ne vous dis pas comment ce fut une torture. Vous verrez que je suis un très grand amoureux de ses années 79-81 qui sont pour moi l'apogée de son oeuvre. A l'époque  de l'informatique à tout va, je reste toujours admiratif des toiles à "l'ancienne".

N'hésitez pas à visiter ces différents sites :

http://vallejo.ural.net/

http://www.imaginistix.com/

http://hebuss.free.fr/

http://fantasy.art.passion.free.fr/

 

29ans avant l'arrivée de Bayonetta, Boris avait déjà créé le "cul parfait" en tout cas selon mes critères. Désolé Bayonetta, je t'aime bien quand même. 

A tout de suite pour la deuxième partie consacrée à Julie Bell.