Pour ce premier dossier, je vais en premier lieu traiter de l'histoire principale, puis ensuite je ferai une partie sur comment chaque super-héros « majeurs » a vécu l'évènement.

Introduction
Civil War est un cross-over qui va révolutionner le monde Marvel. Publié en France en 2007, la trame principale est publiée en 7 comics baptisés simplement Civil War. Il faut ensuite suivre les séries régulières de chaque super-héros pour voir comment chacun va vivre cet évènement. Le scénario est de Mark Millar et les dessins de Steve McNiven (c'est du très très lourd !).

 


L'histoire principale

Suite à des évènements, liés aux super-humains, ayant causés la mort de nombreux civils (Hulk qui s'est lâché à Las Vegas, ou 91% des mutants ayant perdus leur pouvoir lors de House of M (je ferai un dossier là-dessus)), le Gouvernement Américain décide qu'il est temps de prendre des mesures avec les super-héros. La promulgation d'une loi permettant de contrôler ces héros, plutôt libres de leurs mouvements, est en discussion au Congrès. Tony Stark (Iron-Man) ayant été Ministre de la Défense, tente d'apaiser les membres politiques afin d'éviter une catastrophe entre humains et super-héros.

Tout va dégénérer lorsque le groupe des New Warriors va tenter d'interpeller des super-vilains lors de leur émission de téléréalité. Parmi ces vilains, le mutant Nitro, refusant de se faire arrêter, utilise son pouvoir destructeur (explosion) et détruit en partie la ville de Stamford, dans le Connecticut, tuant plus de 600 civils.

 

Le Gouvernement décide alors d'agir et promulgue le Super-Human Registration Act (SHRA). Cette loi oblige tout être doté de super-pouvoirs et portant un masque, de s'enregistrer auprès des autorités, révéler son identité secrète, et travailler pour le gouvernement américain. Tout super-héros ou super-vilain refusant de s'enregistrer sera considéré comme hors la loi.

 


La communauté des super-héros va se déchirer en deux. D'un côté ceux qui sont favorables à cette loi, portés par Iron-man. De l'autre ceux qui sont contre, soutenus par Captain America. Le problème est que les héros qui y sont favorables, et donc se sont enregistrés auprès des autorités, vont devoir combattre les renégats, qui étaient autrefois leurs amis.

 


Les combats vont faire rage et les méthodes employées par Tony Stark et ses alliés seront plus que borderline. Ils leur tendent une embuscade durant laquelle Iron-man va gravement blesser Captain America. De plus, les pro-SHRA ont créé un clone de Thor qui, hors de lui, va assassiner Goliath. La mort du super-héros jettera un grand froid et les opinions divergentes que chacun défendaient seront remplacées par haine et vengeance.

 

Stark, Mister Fantastic et le docteur Henry Pym, vont créer un complexe prisonnier dans la zone négative (une dimension parallèle) pour enfermer les renégats. Le camp de Cap America parviendra à obtenir les plans pour se rendre dans cette prison et réussira à libérer les détenus malgré l'intervention de Stark et ses alliés.

 

La bataille finale aura lieu en plein Manhattan, et alors que le camp de Captain America est à deux doigts de remporter la bataille, ce dernier réalise qu'ils ont détruit tout un quartier et causé énormément de tort aux civils qu'ils étaient censés protéger. Il regrette son erreur et décide de se rendre, demandant à ses alliés de suivre sa décision.

Le Président des US décidera d'amnistier les rebelles, mais Captain America sera gardé prisonnier. Suite et fin détaillées pour chaque protagoniste ci-dessous.

 


Tony Stark - Iron-man

C'est le protagoniste principal de cette guerre civile. Très vite il réalise que le Super-Human Registration Act était inévitable, et que c'est un devoir de servir son pays. Au départ souhaitant trouver une solution à l'amiable, il doit se soumettre à la volonté du Congrès après l'incident de Stamford. Il est le premier à retirer son masque devant la presse et révéler son identité.

 

Dès lors, Stark va s'investir corps et âme dans la traque des renégats. Aidé du scientifique Reed Richards (M. Fantastic) et Henry Pym (Pourpoint Jaune, ancien Homme Fourmi), il construit la prison 42 dans la zone négative, créé un clone du célèbre dieu du tonnerre, et engage même des anciens super-vilains pour l'aider dans sa traque.

 

Avec ses méthodes, Tony devient l'ennemi public numéro un. Pourtant au fond de lui, brûle toujours une amitié pour ses anciens alliés. Il souhaiterait contrôler une situation qui lui échappe complètement sans réellement y parvenir.

 


Malgré qu'il ressorte Grand Vainqueur, Tony a perdu beaucoup et il le sait. A la suite de Civil War, il devient le nouveau directeur du SHIELD (super police hi-tech), forme l'équipe des MIGHTY AVENGERS, et met en place le camp Hammond et l'Initiative. Le camp Hammond est un camp d'entrainement et de formation pour les nouveaux super-héros enregistrés, et l'Initiative est un projet dont le but est de placer une équipe de super-héros dans chaque état des Etats-Unis.

 

Steve Rogers - Captain America

Captain America choisi son camp le jour où Maria Hill (alors directrice du SHIELD) lui demande de monter un groupe de héros enregistrés pour appréhender les super-héros rebelles. La demande en contradiction avec ses valeurs, il refuse et est alors menacé par les agents du SHIELD qui tentent de l'interpeller pour refus de se soumettre à la loi. Cap parvient à s'enfuir et monte le groupe des SECRET AVENGERS. Aidé secrètement par Nick Fury (ancien directeur du SHIELD qui a démissionné), il mènera la rébellion jusqu'à ce qu'il décide de se rendre alors que la victoire était acquise.

 

Alors que ceux qui l'ont suivi dans sa révolte sont amnistiés (pour ceux qui décident de se soumettre à la loi bien sûr, les autres resteront des fugitifs), Steve Rogers est incarcéré et mit en prison avant son jugement. Le jour de son jugement, Steve Rogers se fait assassiner sur les marches du tribunal, une balle de sniper et achevé à bout portant par sa petite amie Sharon Carter alors sous le contrôle de Crâne Rouge et ses alliés (un groupe de nazi ennemi héréditaire de Cap). Sa mort sera un évènement sans précédent chez les fans de Marvel, elle aura même droit à un article sur les chaines d'informations américaines.

 

       

 

Peter Parker - Spider-man

Au début allié de Stark, Peter Parker décide de le suivre et opte pour le Registration Act. Devant les caméras, Spider-man retire son masque et révèle son identité (un truc de malade pour les fans de l'araignée qui était resté inconnu du public jusqu'alors). Le jeune homme est épris de doutes lorsqu'il doit combattre Captain America, qu'il a toujours admiré, et décide de rejoindre les rebelles après avoir vu la prison 42 de la zone négative et le traitement que Stark réservait aux héros rebelles.

 


 

Stark n'apprécie pas ce retournement de veste et demande à deux super-vilains de l'arrêter. Gravement blessé, les deux bad guys s'apprêtent à l'achever mais il est sauvé in-extremis par le Punisher. Il va ensuite prendre part à la révolte aux côtés de Cap America.

 

Le problème est que les super-vilains connaissent maintenant son identité. Parker cache sa famille (Mary Jane et Tante May) dans un hôtel délabré, mais le Caïd apprend où elle se trouve et ordonne à un subalterne de tuer Mary Jane devant les yeux de Parker. Peter parvient à protéger sa femme mais la balle atteint Tante May. Pendant que sa tante est entre la vie et la mort à l'hôpital, sous un faux nom, Peter revêt son costume noir et tabasse sévère le Caïd et autres super vilains (période nommée Back in Black).

 


 

Aucun de ses alliés ne pouvant sauver  sa tante, Peter décide de conclure un pacte avec Méphisto (démon). Celui-ci est prêt à sauver sa tante si Parker met un terme à son mariage avec Mary Jane. Peter accepte et l'amour qui le lie à Mary Jane disparait comme s'ils ne s'étaient jamais connus, Tante May est sauvée, et tout le monde oublie que Peter Parker est Spider-man (période One More Day). C'est le plus grand retournement de veste de Marvel et la plus grosse aberration scénaristique que j'ai jamais vue.

 


 

Fantastic Four

A noter pour eux, que le couple Reed-Susan Richards va se séparer car Reed est l'allié de Stark, et Sue refuse de le suivre après la mort de Goliath. C'est d'ailleurs elle qui aide les rebelles à s'échapper de cette bataille mal engagée. The Thing décide de ne pas choisir de camp et s'expatrie en France (d'ailleurs il y aura un épisode suivant ses péripéties, rempli de clichés sur notre beau pays). The Torch (Johny Storm le frère de Susan) rejoint aussi les rebelles. Après la guerre civile, il faudra un temps d'adaptation pour que la famille se reconstruise.

 


 

Wolverine

Etant donné que les X-men ne vont pas s'impliquer plus que ça dans cette guerre civile, je vais vous parler de Wolverine. Ayant le statut d'Avengers, il est plus ou moins concerné. Le vieux mutant griffu ne va pas prendre part au combat, lui va se focaliser sur Nitro, le responsable de l'explosion de Stamford. Il va lui foutre un sacré bordel, tranchant dans le vif du sujet (c'est le cas de le dire).

 


 

Wolverine remontera jusqu'à une entreprise américaine de reconstruction (travaux public), intéressée par l'appât du gain, qui a fourni des pilules à Nitro, permettant d'augmenter ses capacités, causant ainsi l'explosion surpuissante qui a rasé Stamford.


A la suite de Civil War, il rejoindra les Secret Avengers, donc les rebelles, refusant de révéler son identité, ce qui ne surprend pas lorsqu'on connait le personnage.

 


Conclusion

C'est avec Civil War que je suis entré dans le monde des comics et plus précisément Marvel. Si au départ j'étais un peu paumé, je me suis rapidement approprié les personnages et j'ai carrément savouré cette saga. La conclusion de Spider-man restant pour moi la blague de l'année (d'ailleurs One More Day a divisé les lecteurs comme jamais).

 

Malgré la longueur de ce dossier, je vous ai passé plein de détails et ai retenu le principal. Si vous souhaitez lire ce cross-over et profiter des dessins de McNiven, Panini comics a réédité toute la saga dans trois Marvel Deluxe au prix de 25€ chacun, et même un coffret contenant les 3 bouquins. Pour les video-gamers, Marvel Ultimate Alliance 2 traitait de ce conflit, et permettait au joueur de rejoindre le camp qu'il souhaitait.