Hello tous,

Allez, inutile de nier. Vous avez tous connu, dans votre vie, les joies d'un petit conflit de voisinage. Que vous soyez à l'origine de la pomme de discorde, que vous ayez, au contraire, réagi un peu vivement à une provocation plus ou moins consciente de votre voisin de palier... On a tous été, un jour ou l'autre, destinataire ou émissaire d'un courrier plus ou moins acide, où sont déversées au fil des lignes quelques amabilités rappelant, plus ou moins poétiquement,  les vertus d'un sommeil non perturbé, du respect des parties communes de la copropriété.

Mais saviez-vous que cette prose souvent imaginative et colorée est aujourd'hui soigneusement archivée? Ces pépites de colère froide, de rancoeur amère et désabusée, d'humoir noir ou second degré font désormais l'objet d'un blog -http://chersvoisins.tumblr.com/#- qui s'amuse à les collectionner. Riches lectures, vous vous en doutez... On y découvre, au fil des missives, ce côté mesquin, petit, égoïste que nous cachons tous dans un recoin obscur de notre personnalité. Et dont, finalement, il est très agréable et salutaire de se moquer. Comme moi, j'imagine que vous vous reconnaîtrez dans l'un ou l'autre des quelques clichés qui suivent, au détour d'une ligne vous découvrirez un trait de caractère qui est le vôtre. Vous vous direz peut-être même : "Tiens, ça, j'aurais pu l'écrire". Et vous ferez ce qui s'impose : vous ne l'écrirez pas. Parce que vous vous rappellerez le jour venu que le voisin, parfois, c'est nous...

 

... Et si vous doutez que des voisins compréhensifs et aimables puissent exister, sachez qu'il y en a au moins un exemplaire, et le site en donne la preuve: