Crédits photos: STR/AFP

 

Hello tous,

Les Gau... Les Gaugau... Les Gaulois le disaient eux-mêmes: ils n'avaient peur de rien, si ce n'est que le ciel leur tombe sur la tête (copyright Abraracourcix, of course). J'imagine donc leur expression s'ils étaient tombés sur la news que je viens de lire sur le site du Figaro: une sphère de métal de six kilos est tombée du ciel du côté de la Namibie, près d'un village situé à 750km de la capitale Windhoek. L'objet chutant non identifié a tout de même creusé un cratère de 3,8 mètres de large pour 33 centimètres de profondeur. Je vous laisse imaginer le résultat si un pauvre villageois était passé par là à ce moment précis...

Après quelques vérifications, il s'avère que ce ne sont pas les p'tits hommes verts qui ont perdu une pièce d'un de leurs UFO, mais bel et bien l'un de nos vaisseaux spatiaux ou satellites qui part en morceaux. On tourne la tête vers l'Est pour regarder la Russie: il semblerait, selon Xavier Passot, directeur du groupe d'études et d'informations sur les phénomènes spatiaux non identifiés (au CNES), que la sphère pourrait en effet provenir d'un vieil engin du pays de la Glasnost et de la Perestroïka.

Il paraît que ce genre de phénomène est exceptionnel, selon les spécialistes. N'empêche qu'il pose une vraie question: nous envoyons de plus en plus de zinzins dans l'espace, avec la fâcheuse habitude de les y laisser pourrir dès que nous n'en avons plus besoin. A force de n'y prendre garde, les Gaulois de Goscinny et Uderzo pourraient bien finir par avoir raison. Moi, dorénavant, je ne me balade plus sans mon casque et mon bouclier. Tiens, outre lancer une mode, ça ferait une chouette résolution pour la nouvelle année...

Source: http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/12/22/01008-20111222ARTFIG00392-une-sphere-metallique-de-six-kilos-tombe-du-ciel-en-namibie.php