Hello tous,

Je viens de mettre en ligne un papier sur la PS Vita et sur certains des jeux qui seront disponibles le jour du lancement. Je vous mets l'article principal ci-dessous, les éléments complémentaires sont à trouver, comme toujours, sur http://www.dna.fr/loisirs/jeux-videos. Bonne lecture...

 

La bella Vita ? 

Elle sera disponible le 22 février en France : la nouvelle console portable de Sony, la PS Vita, dispose de pas mal d'arguments capables de faire chavirer le coeur des joueurs. Puissant, innovant, le hardware bénéficie aussi d'un soutien conséquent des éditeurs tiers : pas moins de 26 jeux seront disponibles le jour de son lancement. Le tour du propriétaire en quelques points-clés.

 

Cliquez pour agrandir l'image

La PS Vita est dotée d'un écran OLED haute définition de toute beauté. Un écrin idéal pour le blockbuster de la console, Uncharted Golden Abyss. 

Nintendo ayant renouvelé sa gamme portable avec la 3DS voici quelques mois, il fallait bien que Sony finisse par répondre sur un marché plus concurrentiel que jamais. Et quelle riposte, puisque la PS Vita, que nous avons entre les mains depuis quelques jours déjà, est bel et bien la petite merveille de technologie annoncée. Si son avenir sur un marché en pleine mutation peut encore interroger, il semble d'ores et déjà indéniable que la machine est globalement à la hauteur des attentes suscitées. Les raisons ? Nous les évoquons ci-dessous, en quelques points-clés.

Une technologie de pointe



Difficile de dire le contraire pour qui a eu la PS Vita entre les mains : la portable en a dans le ventre. Si l'on est encore en-deça de la qualité visuelle proposée par une PS3 -les textures sont moins fines, c'est indéniable-, il suffit de s'essayer à des titres comme Uncharted Golden Abyss, Wipe Out 2048 ou le très mignon Everybody's Golf pour se convaincre du potentiel de la bête. Une bonne impression confirmée d'ailleurs par Gravity Rush, jeu d'action-aventure pour l'heure disponible uniquement au Japon et dont la sortie a été repoussée en France, mais qui fait figure de killer-app en puissance.

Le hardware, doit-on préciser, est de nature à tenir la distance. L'écran 5 pouces OLED, tactile et haute définition (960*534 pixels), constitue à n'en pas douter la force principale de la PS Vita. Il devrait mettre en valeur la puissance de la machine, qui embarque un processeur quadricoeur ARM® CortexTM-A9 et un processeur graphique SGX543MP4+, avec 512Mo de mémoire principale et 128Mo de mémoire vidéo. Le plus étonnant étant que, malgré cette configuration, le hardware parvienne à proposer une autonomie d'environ cinq heures.

Mais la console embarque également une série de fonctionnalités de nature à permettre le développement de nouvelles manières de jouer. Outre les deux sticks analogiques -qui enchanteront les gamers purs et durs-, la console embarque ainsi un gyroscope et un accéléromètre lui permettant de se situer dans l'espace, deux caméras (frontale et arrière) autorisant le développement de fonctionnalités de réalité augmentée, mais aussi un GPS et un pavé tactile arrière qui pourra remplacer notamment les gachettes traditionnelles L2 et R2 de la manette PS3... et amener quelques innovations de gameplay. Little Deviants, jeu certes mineur, propose d'ores et déjà quelques pistes intéressantes concernant l'utilisation de cet accessoire.

Des interactions poussées avec la PS3



La PS Vita est dotée d'une fonction "cross play" qui lui permettra d'entretenir un rapport étroit avec la PS3. Cette innovation se présentera sous plusieurs formes:

- Le jeu partagé en ligne : les titres compatibles avec cette fonction permettront à des amis jouant au même jeu sur Vita et sur PS3 de partager une partie. Wipe Out 2048, le premier titre doté de cette fonction, sera disponible le jour du lancement de la console.

- La poursuite sur Vita d'une partie commencée sur PS3 : ne pas s'y tromper, il ne s'agira pas -pour l'instant du moins- d'un streaming d'un jeu PS3 sur Vita, Sony souhaitant activer cette fonctionnalité uniquement lorsque les capacités du réseau permettront de la faire vivre en ligne. En fait, le joueur pourra sauvegarder sa partie sur un "cloud" mis à disposition des deux consoles, et donc continuer indifféremment sa partie sur l'un ou l'autre support. Encore une fois, à condition que le jeu propose cette option. On notera néanmoins qu'il est possible de streamer l'écran d'accueil de la PS3 sur Vita et de lire les vidéos téléchargées. Il est également possible de streamer, pour l'heure, certains jeux téléchargés depuis le PSN (les titres PS1 notamment, sont accessibles en remote play).

- Une fonction manette de jeu : difficile d'évaluer pour l'heure le potentiel de cette fonctionnalité, mais la PS Vita pourra servir de manette de jeu à la PS3, ce qui devrait permettre d'utiliser l'écran de la portable pour des informations complémentaires de ce qui se passe sur l'écran principal. On attend de voir...

Cliquez pour agrandir l'image

La console est dotée d'un nouvel operating system (OS) qui pourrait faire, à terme, son apparition dans certains smartphones. 

 

Une console communautaire



La PS Vita, avec son nouvel OS, entend proposer des fonctions communautaires poussées. "Near", notamment, permet d'identifier les joueurs présents dans les environs et de savoir quels sont leurs titres préférés. La console, via une mise à jour, permettra également de se connecter à Facebook et twitter, ce qui devrait rendre plus intéressante, à terme, sa version 3G. Des fonctionnalités de "chat" seront proposées sur les jeux via la fonction "Party", peut-on noter par ailleurs.

Des points faibles ?



Pour autant, la PS Vita n'est pas exempte de quelques défauts que l'on a identifiés à l'usage:

- Ses deux sticks analogiques, pour commencer, semblent un peu proches de la croix directionnelle et des touches, nuisant un peu à l'ergonomie de l'ensemble.

- Son port cartouche, pour introduire les jeux, est difficile à manipuler pour qui ne possède pas d'ongles longs et résistants. Pas franchement pratique.

- La console, enfin, ne possède pas de mémoire embarquée pour stocker ses données. Il faudra acheter - à prix fort - les cartes mémoire au format propriétaire proposées par Sony.

Malgré les défauts précités, la PS Vita semble tout de même taillée pour séduire le coeur des joueurs. Verdict le 22 février, sachant que 26 jeux seront proposés dès le lancement. Une centaine de titres seraient d'ores et déjà en développement...