Les réactions ne se sont pas fait attendre suite au communiqué officiel de Sony détaillant la nature de l'attaque dontle PSN a fait l'objet (voir mon précédent post). Ce matin, un sénateur américain, Richard Blumenthal, a notamment fustigé Sony pour son déficit de communication dans cette affaire qui prend une tournure gravissime. Je rappelle ici que ce sont les données de 77 millions de personnes qui ont été compromises lors de ce hack, incluant les données bancaires -n'hésitez surtout pas à prendre contact avec votre banque si vous découvrez des prélèvements indus, d'ailleurs. Vous êtes couverts par la loi, ainsi que le note Dopamine dans son blog Parallaxe.

Le truc qui fait vraiment froid dans le dos? Selon Alan Paller, directeur des études à l'institut SANS (spécialiste reconnu de la sécurité à travers le monde, http://www.sans.org/), il pourrait s'agir du plus grand vol de données jamais organisé depuis le début de l'histoire du web. Alan Paller critique le mode développement des outils réseaux de Sony, pas assez sécurisés à son goût. Perso, je ne suis pas assez calé en informatique pour avoir un avis là-dessus (je le précise au cas où on voudrait tirer sur le messager). Mais ce que j'en dis, c'est que Sony risque d'avoir du mal à regagner la confiance de ses usagers après un coup pareil...

Sources:

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeche/top-news/20110427.REU8114/la-communication-de-sony-fustigee-apres-l-attaque-de-son-psn.html

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRLDE73Q03Z20110427?pageNumber=1&virtualBrandChannel=0

Les grands médias commencent à s'intéresser à l'affaire. On apprend notamment via le site du Figaro que le préjudice pourrait s'élever, pour Sony, à 24 milliards de dollars. "Selon Ponemon Institute, un spécialiste de la sécurité informatique, le coût d'un acte de piratage s'élève en moyenne à 318 dollars par dossier concerné. ce qui porterait l'attente du préjudice subit pas à 24 milliards de dollars".

Source: http://www.lefigaro.fr/societes/2011/04/27/04015-20110427ARTFIG00495-sony-victime-du-pire-piratage-de-son-histoire.php