J'ai découvert il y a quelques jours dans une galerie lyonnaise, deux photographes français dont les oeuvres m'ont beaucoup plu. Si l'architecture est au centre de leurs travaux, l'un interroge le sens et la valeur patrimoniale d’anciens bâtiments abandonnés appartenant à une ère de l’histoire de l’architecture tandis que l'autre s’intéresse particulièrement aux rapports entre individu et architecture en photographiant des espaces publics vides de toute présence humaine.

J'aime énormément l'esthétique des deux artistes. Les traces d'une ancienne vie, d'un certain chaos que l'on retrouve dans les ruines de ces bâtiments abandonnés à travers les couleurs délavées, décrépitent, les murs délabrés. Et de l'autre des bâtiments neufs mais vide, avec un beau travail sur la lumière.

La symétrie que l'on retrouve chez les deux artistes donne un rendu assez théatral à leurs oeuvres, je trouve. Cela m'a fait penser au travail du réalisateur Wes Anderson. Ils nous placent en tant que spectateur face à ces lieux, qui s'imposent à nous...comme pesonnifiés !

Aurélien Villette

Son portfolio sur : FlickR

Franck Bohbot

Son portfolio : http://www.franckbohbot.com
Le suivre sur : Instagram