Interrogé par IndustryGamers, le patron d'Electronic Arts John Riccitiello parie qu'à la fin de l'année 2011, le chiffre d'affaires généré par la distribution numérique aura dépassé celui des jeux vendus sur un support physique. Et pour étayer sa thèse, il cite en exemple le succès du Seigneur des Anneaux Online. Le MMORPG de Turbine Entertainment a effectivement vu ses revenus tripler en passant d'un modèle payant (l'abonnement mensuel était d'une quinzaine de dollars) à un format gratuit, avec l'arrivée notamment de nouveaux joueurs. Riccitiello ajoute qu'en ce qui concerne EA, aussi étrange que cela puisse paraître, les jeux free-to-play ont des revenus moyens par joueur plus importants que les jeux payants.

"Nous avons des joueurs qui dépensent en moyenne 5000 dollars par mois pour jouer à FIFA Ultimate Team, alors qu'il s'agit d'un jeu gratuit".

On comprend d'autant plus que la moitié du milliard d'euros investi dans la recherche et le développement soit consacré aux jeux online, et que, selon les rumeurs, plus de 300 millions de dollars aient été alloués au seul développement de Star Wars : The Old Republic. Ce MMO basé sur l'univers de George Lucas pourrait, d'après John Riccitiello, rassembler entre 3 et 5 millions d'abonnés.


sw.jpg

 

 

Electronic_Arts.jpg