L'année des séries est terminée et c'est au tour des shows de l'été de reprendre le flambeau. L'occasion de revenir sur la saison 2010-2011 dans un beau et grand dossier divisé en deux parties. En premier lieu les comédies et dans un deuxième temps, demain, les dramas. On commence donc avec le rire avant de redevenir plus sérieux.

Bilan général :

C'est assez triste à dire mais le bilan général de cette saison est assez désestreux. La plupart des grandes étoiles comiques d'hier ont beaucoup baissé de niveau comme The Office ou The Big Bang Theory tandis que les nouveautés ont pour la grande majorité deçues comme Shit my Dad Says ou Episodes. Cette saison semble donc être un peu maudite et nous laisse dans l'espoir que la prochaine sera plus radieuse. Y'a intérêt !

Les Séries : Les Tops 


Louie (FX) : Je met cette série dans les réussites de l'année mais je dois d'abord dire que je suis complètement étanche à l'humour de Louis C.K. Je n'étais déjà pas très fan de Lucky Louie sur HBO et je le suis encore moins de cette comédie très noire diffusée sur FX. Mais je dois le reconnaitre, même si je ne l'aime pas outre mesure, Louie est la plus grande réussite comique de l'année. Très couillue, incroyablement noire, on est loin de l'humour à la sulfateuse des sitcoms. Pour ceux qui accroche, cette série est un régal et prouve que c'est encore vers le câble que ça se passe. 

Raising Hope (Fox) : Je suis un fan de Greg Garcia, j'avais adoré My Name is Earl, et j'adore encore Raising Hope. Peignant toujours l'univers White Trash avec une certaine tendresse, le scénariste rajoute à sa formule habituelle une dose d'humour déjantée bienvenue. Les personnages sont attachants, c'est drôle tout en oubliant pas d'être parfois un peu émouvant et voir cette famille modeste gérer l'arrivée d'un bébé innatendu est un délice. Une franche réussite qui va devoir éviter l'effet Greg Garcia et être bonne plus d'une saison.

Community (NBC) : Community est encore cette année ma comédie préferée. Le ton est trouvé et la série déploie toujours des trésors d'imagination avec des personnages qui s'étoffent un peu, mais pas beaucoup. L'apothéose final prouve que le talent des scénaristes et l'approche de Dan Harmon qui veut que tout peut se passer à Greendale peut permettre à la série d'être encore au top longtemps. Espérons le !

Modern Family (ABC) : Encore dans la fleure de l'âge, la série est toujours hilarante et originale. Si elle s'essoufle légèrement depuis quelques épisodes, Modern Family reste encore une des meilleures séries comiques de l'année.

30 Rock (NBC) : Parce que je suis encore et toujours amoureux de Tina Fey et que la série reprend du poil de la bête, 30 Rock mérite de figurer dans les tops même s'il est évident qu'elle n'a plus sa rayonnante forme d'antan. On reste malgré tout dans l'humour décalé et Alec Baldwin est toujours aussi génial.

How I Met Your Mother (CBS) : Après une saison 5 assez décevante, la sitcom de CBS revient un peu plus en forme cette année. Sans être absolument tordante, on retrouve la finesse et l'intelligence de l'écriture qui change un peu des comédies en studio qui ne cherche pas à développer de vraies histoires. Et puis il se passe un nombre incroyable de choses cette saison même si la Mother semble encore un peu loin.

Les Flops 


Shit my Dad Says (CBS) : La plus grande catastrophe comique depuis très longtemps. On ne peut tout simplement pas faire une sitcom avec un vieux bougon et un compte twitter. C'est d'une banalité affligeante, c'est lourdingue et ce n'est jamais drôle. Un échec total déjà annulé et c'est tant mieux.

The Big Bang Theory (CBS) : Après trois années de haute volée, la série de Chuck Lorre devient une sitcom très banale. Tout en restant relativement marrante, on ne retrouve pas l'esprit geek qui faisait le charme du show. Et puis même s'il y'a eu tentative de changement, le final absolument pathétique ne donne pas grand espoir pour la suite.

No Ordinary Family (ABC) : J'ai un peu hésité à mettre la série d'ABC dans les comédies mais finalement j'ai tranché dans ce sens. No Ordinary Family n'est pas une catastrophe, c'est surtout un grand gâchis. La base aurait pu permettre quelque chose de beaucoup plus enlevé et de beaucoup plus originale. Et puis le pilot est catastrophique. Mais il y'a Michael Chiklis. Mais le Pilot. Bref, je n'arrive pas à me décider sur cette série qui reste une déception. 

Mike and Molly (CBS) : Un autre immense succès pour Chuck Lorre, le Wonder Boy de la télévision américaine. Mais plus que n'importe quelle de ses autres créations, Mike and Molly est un pur gâchis. On pouvait s'attendre à un humour un peu moqueur et acerbe sur les obèses qui pullulent en Amérique mais le manque de courage habituel du créateur fait que ça reste très gentillet et pas forcément drôle. A oublier.

                                                                           ---------------------------------------------------------------

Voilà donc pour les comédies. Bien sûr je suis seul à tenir ce blog je ne peux me baser que sur les séries que je suis. Si un jour le blog se développe en quelque chose de plus gros alors les bilans seront plus exhaustifs. Mais malgré cela, l'année reste assez médiocre dans l'ensemble. On se donne rendez-vous demain pour le bilan des dramas.