Suite aux éléments apportés par Hank, Gus est convoqué par les Stups. Il s'en sort admirablement, toujours grâce à son charme et son intelligence mais Hank n'est pas convaincu. Il embarque donc Walt dans une affaire pas très légale qui vise à tracer Fring. L'occasion pour nous d'en apprendre un peu plus sur ce personnage bien mystérieux.


Après le bon épisode de la semaine dernière, on pouvait s'attendre à ce que la série continue sur sa bonne lancée. Mais au même titre que l'épisode 3, les scénaristes viennent de nous livrer un épisode fabuleux, qui frôle souvent le génie et qui donne réellement du baume au coeur.

Le postulat de base était déjà alléchant. Hank retrouvant sa vitalité d'antan, il va revenir poser des problèmes à Gus et par conséquent à Walt. Le dilemme de ce dernier au moment de rendre service à son beau-frère, sous les yeux de Mike, donne lieu à une scène incroyable de tension. La première moitié de l'épisode remet un peu Walter au centre, mais toujours dans ce rôle d'homme dépassé par les évènements. C'est Hank qui prend toute la place et ce, pour le meilleur puisqu'en plus de peser sur le destin de toute la clique de criminel, il se remet en danger sans le savoir. Comme lors du précédent épisode, tous les éléments du puzzles sont en relation et Walt est au milieu des coups de feu sans savoir quoi faire. Ce qui était mal géré en début de saison l'est parfaitement depuis deux semaines et donne finalement tout son intérêt à cette saison qui a clairement changé l'esprit de la série jusque dans la relation entre Walt et Jesse. En effet, Walter commence à avoir des soupçons et des inquiétudes vis à vis de Jesse et à raison, car son allié principal commence à lui filer entre les doigts, le laissant définitivement seul.

L'épisode se césure alors en une seconde moitié, encore une fois passionnante et dans laquelle on en apprend plus sur le mystérieux personnage de Gus. Comme je l'avais précisé il y'a quelques semaines, le "grand méchant" de la saison est finalement un homme dont on ne sait rien et qui se faisait très rare à l'écran. L'erreur est réparée et permet en plus de cimenter les bases peu solides de début de saison. L'intrigue prend du corps, de l'ampleur, grâce au nouveau visage de Gus. Pour l'instant, le personnage reste mystérieux mais on nous laisse avec l'envie d'en voir plus et d'en savoir d'avantage. La gestion de la tension, du suspens et du rythme est magistrale. Du très grand Breaking Bad !

Cet épisode 8 tient donc du génie. Et quand Breaking Bad retrouve son génie, personne ne peut rivaliser. L'intrigue devient passionnante, les personnages ont trouvé leur voie et Gus devient de plus en plus central. Toutes les faiblesses du début de saison sont gommées par ce simple épisode qui se veut comme la pierre manquante à l'édifice. On a hâte de voir la suite qui s'annonce explosive et on peut légitimement s'inquiéter pour Hank qui a le don pour se mettre dans le pétrin !