Après un mélange douteux d'alcool et de médicaments, Hank se retrouve à l'hôpital en ayant frôlé la mort. Karen et Becca croient qu'il a essayé de se suicider et les deux femmes de la vie de l'écrivain retourne un peu vers lui. Mais comme d'habitude dans la série, les mensonges ne payent jamais. (Attention cette critique contient de légers Spoilers)

Cette quatrième saison des aventures de notre Hank Moody adoré avait commencé sur les chapeaux de roues, deux épisodes drôles, rythmés et scénaristiquement ambitieux. Nombre d'entre vous dirons sans doute, et pas totalement à tort, que ce troisième épisode est la première petite fausse note cette année. Mais je répondrais que je ne suis pas totalement d'accord avec cet avis.

Tout d'abord, on ne peut pas reprocher à la série de ne pas être cohérente. Depuis la première saison, Hank n'arrive jamais à créer un mensonge qui tienne longtemps. Ici, cela va encore plus vite puisqu'en l'espace d'un épisode son bobard va s'écrouler. Becca et Karen croient en effet que Hank a essayé de se tuer à cause du désarroi que lui a causé la distance nouvelle entre elles et lui (encore une fois causée par un mensonge). Or si cet épisode semble moins rythmé, moins dans l'esprit loufoque et déjenté de la série, il est sûrement utile pour le reste de la saison. En effet, nous avons clairement affaire à un épisode de transition vers la fameuse remise en question de Hank promise à la fin de la Saison 3. Et il faut avouer que peu d'épisodes de transition ont la chance d'être en même temps de bons épisodes passionnants.

J'aimerais aussi faire une petite constatation toute personnelle. Je sais pas vous, mais j'ai l'impression que les acteurs en passant devant la caméra de la série deviennent tous géniaux. Je n'ai pas le souvenir d'un acteur jouant faux en quatre ans, et du plus petit figurant au personnage principal, tous sont magistraux. Le nouveau personnage de Stu, qui risque de tenir un rôle important dans la storyline de Charlie, est parfaitement campé par un acteur dont je ne saurais vous dire le nom (toutes mes excuses) mais que j'ai vu dans de nombreuses séries comme Dr House. Encore une fois, les personnages sont bons, bien joués et la nouvelle storyline de Charlie risque d'être intéressante.

L'épisode est donc clairement le plus faible de la saison, même s'il est parfois émouvant et parfois drôle, mais dans son rôle de pont vers la deuxième partie de la saison il rempli son office et laisse plein de promesses.

Cette quatrème saison sera celle de la redemption pour Hank, j'en reste convaincu, et même si celle-ci est longue à se mettre en place, car malgré tout le caractère de Hank est la base de l'esprit de la série, elle se dirige petit à petit vers nous et encore une fois on sent que les scénaristes ont des ambitions scénaristiques appréciables. Alors certes, cet épisode n'est pas passionnant mais il augure le meilleur pour le retour de la série cette semaine.