Alors que Peter a réussi à demander de l'aide à Walternate pour retourner chez lui, Olivia et Lincoln parallèles partent inspecter le hangar qui pourrait abriter le repaire des créateurs des nouveaux métamorphes...

L'épisode précédent n'était que la première partie d'un double épisode posant véritablement les bases et les intentions de cette saison. Peter n'a jamais existé et cet aspect de l'univers est véritablement important et est bien lancé pour rester jusqu'à la fin de la saison. Qu'à cela ne tienne, les scénaristes nous embarquent une nouvelle fois sur un terrain connu, à savoir une intrigue centrée sur les métamorphes et les faux-semblants sur l'identité de chacun. A ce sujet, le fait d'avoir placé le Broyles parallèle comme un métamorphe est intéressant à plus d'un titre et promet de jolies choses.

Tout comme le retour de David Robert Jones, méchant emblématique de la saison 1 et qui paraît encore plus effrayant dans cette saison 4. Vu que Peter n'a pas existé, on apprend que son évasion de la prison s'est déroulé sans que l'équipe Fringe ait été au courant et qu'il est passé dans l'autre univers sans problème. Ceci fait, Peter est la seule personne à connaître le personnage, et abattra ses cartes lors d'un interrogatoire face à un Jones qui n'avait pas du tout prévu cette variable sortie de nulle part. Cette longueur d'avance est la bienvenue et évite de répéter le même scénario que dans la saison 1, et l'épisode montre bien que les deux univers vont réellement cohabiter pour lutter ensemble contre cet ennemi commun. Même si certains épisodes suivants n'empêcheront pas d'avoir quelques affaires indépendantes, cette dynamique attendue dès la fin de la saison 3 est maintenant en place et promet des choses nouvelles. 

Au niveau des personnages, on se surprend à apprécier Walternate, beaucoup plus vulnérable que dans la saison 3, et sa femme Eilzabeth toujours aussi maternelle et proposant une scène touchante avec le Walter original, en réussissant à lui pardonner ce qu'il a fait. Parallèlement, les deux Olivia sont assez discrètes dans cet épisode, même avec le sursaut entre Peter et Olivia originale vers la fin de l'épisode. Quand à Nina Sharp, son lien avec Jones qui conclut l'épisode sur ce cliffhanger, fait que l'on est curieux de savoir ce qu'elle prépare...

Enemy of my enemy est un épisode charnière dans la saison 4, qui conclut ce qu'elle avait entamé avec l'épisode précédent. La situation est posée, et tous les personnages de l'univers Fringe sont en place avec leurs rôles respectifs distribués pour enchaîner cette saison comme il faut. Maintenant, il n'y a plus qu'à...

Critique rédigée par Cronos.