Après le décès de son père, Marshall est resté dans le Minnesota pour être avec sa famille. Ted lui, avoue qu'il est amoureux de Zoey tout en ne sachant pas que les sentiments sont réciproques. Et puis n'oublions pas Honey au départ dévouée à Ted mais qui finit pas consoler un Barney pleurnichard.

Attention cette critique contient évidemment des Spoilers !

L'évènement de cet épisode est bien évidemment la présence de Katy Perry. Mettons nous d'accord, son personnage est clairement mineur et apparait finalement peu durant l'épisode. Les scénaristes utilisent même une techniques déjà vue. Le Ted de 2030 a effectivement oublié le nom de la cousine sexy de Zoey et l'appelle Honey à cause de sa crédulité au moins aussi grosse que sa poitrine. Vous vous souvenez probablement de la fameuse "BlaBla" de la saison...Oui bon j'avoue j'ai oublié dans quelle saison. Mais le procédé n'est pas nouveau tout en marchant bien.

Après le passage obligé sur la présence d'une star dans le fournée de cette semaine, passons au véritable sujet. Et il est plaisant d'annoncer que le sujet est de bonne qualité mes amis. Car il faut avouer que l'épisode est très efficace, drôle et inventif. Un excellent opus donc.

La première qualité que j'ai trouvé à cet épisode est le retour de cette narration très particulière, parallèle et inutilement mais jouissivement alambiquée. C'est cette structure unique à la série qui a fait son originalité et sa force. Et ici on retrouve ce talent par le biais de Marshall qui permet quelques scènes vraiment drôle (le Hi Han de Barney) et d'autres qui font avancer la relation entre Zoey et Ted. Relation prévisible mais qui va probablement être au centre de cette fin de saison. La storyline de Barney quant à elle n'avance pas vraiment dans cet épisode et les retrouvailles avec son père se font attendre. Ma théorie c'est que les scénaristes hésitent beaucoup sur la personnalité à donner au père d'un personnage aussi atypique que Barney. Mais même si son arc narratif n'avance pas, il est évident que le personnage est le plus drôle de la bande et le revoir sur le devant de la scène fait plaisir.

Autre point positif : Pour la première fois depuis longtemps, le groupe marche ensemble, sans se voir certes, mais tous apportent leur aspects comiques propres au personnage. Seul bémol, le fameux divorce sensé être primordial dans l'intrigue mais qui est tellement survolée qu'on l'oubli presque. Peut être que le Capitaine reviendra la semaine prochaine pour donner de la consistance à cette situation nouvelle. C'est d'ailleurs la seule originalité de cette relation Ted-Zoey qu'on voyait venir à des kilomètres. Mais, j'avoue, voir Jennifer Morrison plus souvent ne pourra que me éjouir.

On rit donc pas mal, l'inventivité est de retour et l'histoire avance petit à petit et je met ma main à couper que Zoey esf la mère. Un bien bel épisode donc qui espèrons ouvrira sur une fin de saison passionnante et drôlatique.

La fameuse présence de Katy Perry n'est donc pas vraiment centrale dans l'épisode et à part l'aura de la superbe chanteuse, son personnage n'apporte rien que quelques situations comiques bienvenues. La force de l'épisode est de revenir aux fondamentaux de la série, dans sa structure, dans son humour et dans sa mécanique de groupe. C'est drôle, bien construit et j'attend beaucoup du nouveau couple qui va peut être créer une nouvelle dynamique de groupe en y ajoutant un membre. I want to believe !