Ca y'est il est là le grand moment ! Barney rencontre enfin son vrai père, il va donc passer un peu de temps avec lui pour nouer une relation avec cet homme qu'il n'a jamais connu. De leur côté, les autres personnages de la bande ramassent les miettes et se lancent à la figure leur petits défauts.

Voilà plusieurs épisodes que la série mettait en place ses enjeux de fin de saison. Il était évident que le plus important était la rencontre entre Barney et son père. Et c'est cette semaine que le grand moment a lieu et ouvre pas mal d'autres enjeux qui vont probablement s'étendre jusqu'à la fin de la saison et même après.

L'épisode se concentre donc pleinement sur Barney et son histoire laissant au reste de la bande une simili-intrigue sans grand intérêt marchant sur un comique un peu gros même s'il offre quelques sourires malgré tout, grâce à Lily et Marshall. Mais soyons honnête tout tourne autour de Barney. On y a un condensé de ses qualités et de ses défauts. Barney est une caricature avec ses excès, tantôt infantilisé lorsqu'il retrouve son père, mytho quand il s'invente une soirée géniale avec lui et émouvant quand il sait que peu importe ce que son père est vraiment il va devoir l'accepter ainsi.

Le père, jouer par le grand John Lighow (3ème Planète après le Soleil, Dexter) remet les scénaristes devant le dilemme qu'ils ont depuis les débuts de la série. Barney a pleins d'histoires et d'intrigues qui tendent à le fairé évoluer hors le personnage est comme un Sheldon, enfermé dans ses propres carcans comiques. Heureusement le procédé marche de mieux en mieux, le comique étant bien incorporé à l'émotion. L'épisode est donc plutôt drôle et aussi émouvant quand on constate que l'absence de père a beaucoup affecté Barney. Emotion qui suit une histoire complètement Barneyienne et complètement inventée et qui fait ressortir le côté caricaturalement dragueur de Stinson. Il va falloir faire un choix puisque les errements de la saison 5 qui avaient rendu le personnage complètement ridicule et peu crédible ont fait beaucoup de mal à la série.

Nous avons donc affaire à un épisode de transition pour Barney qui va devoir évoluer ou rester éternellement dans son statut de caricature ambulante. Entre Nora et son père tout est là pour que la première solution soit envisagée. La fin de saison ouvre ses enjeux, entre la maison de Ted et la vie de Barney. Reste à voir ce qui va en sortir.