Marshall quitte la GNB pour réaliser son rêve de travailler dans l'environnement. Lily le supporte mais petit à petit voir son mari travailler gratuitement l'exaspère. De leur côté Ted et Zoey adopte une toute autre forme de relation, extrêmement conflictuelle, à l'opposer des deux tourtereaux précédents. Quant à Robin...

Barney avait repris depuis quelques semaines son rôle central dans la série jusqu'à en devenir étouffant. Les scénaristes l'ont bien compris et l'ont un peu posé à l'écart de l'intrigue de cette semaine. Mais même comme ça, il est le seul ressort vraiment drôle du show.

Car oui la semaine est poussive du côté de New York. La mise en parallèle du couple Lily-Marshall et Zoey-Ted aurait pu être intéressante, malheureusement les gags sont poussifs et les scénaristes ont choisi leur camps trop vite. Le couple de Ted semble d'ailleurs déjà battre dangereusement de l'aile sans que Zoey ait trouvé sa place dans le groupe et sans que cette relation ait pris vraiment la place qui lui revenait. Ce n'est pas le coup pompeux des "lunettes de diplômé" qui tente d'ailleurs vainement de renouer avec les théories souvent cultes de la série qui sauvera l'affaire à nos yeux. Seul Marshall voit sa storyline évoluer de manière significative comme nous l'avait prédit la visite du musée en début de saison. Le Corporate Marshall disparait lentement pour laisser à Erikson le plaisir de vivre ses rêves. On a donc beau être en toute fin de saison, rien ne semble vraiment avancer.

Barney lui retrouve son rôle de gamin blagueur même si sa tristesse et sa colère suite au départ de Marshall est censée cacher un problème avec son père. Sauf que pas du tout, tout cela a plutôt rapport avec des sandwichs aux boulettes. Barney offre les rares moments vraiments drôles de l'épisodes avec le gros type qui mime un blague cochonne et qui m'a vraiment fait marrer. Le vrai problème tout simplement exaspérant à la longue est le destin de Robin. Elle aura été fantomatique tout au long de la saison. Ce n'est pas le potentiel comique du personnage qui manque mais elle n'arrive pas à s'insérer entre la mort du père de Marshall, son revirement de carrière, la nouvelle coquine de Ted et le retour du père de Barney. Elle n'a tout simplement rien à part son rôle presque officiel de médiateur et psy de Barney et c'est bien dommage.

How I Met Your Mother nous revient donc en petite forme et ne semble pas encore avoir enclenché sa fin de saison. Il serait pourtant plus que temps surtout quand on voit que les storylines s'accumulent sans avancer et sans passionner. Il y'a un vraiment manque de consitance dans cette saison qui rappelle les pires heures de la saison 5. Ted va rompre c'est certain, Marshall va trouver un job c'est sûr. Et après ? Et après, il reste Barney, son personnage et son père, mais c'est tout. Les femmes n'existent pas dans ce show sexiste.Tiens j'appelle Famille de France. Non mais !

 

PS : Le prochain article "de fond" après la fiche du Sérievore de Lundi prochain sera une analyse en profondeur (n'y voyez rien de sexuel) de The Shield.