Marshall et Barney sont fâchés à mort depuis la démission d'Eriksen de la GNB. Et cerise sur la gâteau, celui-ci devient l'avocat de Zoey dans sa lutte pour sauver l'Arcadian. D'ailleurs Ted amène sa chérie passer une nuit à l'intérieur de l'Arcadian pour lui prouver que son combat est inutile. De leur côté, les filles cherchent un moyen pour réconciler Barney et Marshall et étudient pour cela les effets de différents alcools.

Bon autant ne rien se cacher. Je suis très content en ce jour béni car le Coin revient en pleine forme pour un bel été. Après quelques semaines d'absences dûes à ce machin ennuyeux qu'on appelle Etude, je me remets donc à vous critiquer quelques épisodes par semaines. Et en ce 5 Mai c'est le 22ème épisode de How I Met Your Mother Saison 6 qui passe sur le grille. Nous sommes donc à la toute fin de saison et cet épisode est assez étonnant puisqu'il pourrait presque rejoindre la liste des Stand-Alone qui ont jalonné l'histoire de la série.

Car oui, lorsque qu'une série atteint son 22ème épisode on s'attend à voir progresser l'intrigue. Certes HIMYM est une sitcom, mais elle a prouvé depuis six ans qu'elle avait toujours un fil rouge qu'on prenait plaisir à suivre. Et bien pas ici. On ne voit toujours pas arriver le mariage promis en fin de saison (qui je vous le pari sera expédié ET bâclé lors du dernier épisode), le père de Barney est absent et à part cette sempiternelle histoire de destruction de l'Arcadian rien n'avance vraiment.

Heureusement l'épisode est plutôt drôle et réussi un tour de force pour le show qui est de mettre tous les personnages plus ou moins à égalité. Certes, Ted est encore un peu arrière-plan mais cela est avant tout à mettre sur le compte de son couple qui est probablement le plus inintéressant de l'histoire de la série. Devant Barney-Robin ! Il ne se passe rien, Zoey est trop peu présente pour être attachante, les deux ne vont pas ensemble, bref, tout est à jeter de cette relation qui semblait battre de l'aile mais qui reprend un peu du poil de la bête cette semaine. Pour trouver motif de satisfaction cette semaine, il faut se tourner vers un Barney en bonne forme et vers les filles qui prouvent que quand on les met ensemble elles peuvent faire des étincelles. Il est d'ailleurs agréable de voir Robin revenir au centre d'un épisode elle qui a subit de plein fouet cette saison qui n'a pas réussi à la faire rebondir de sa rupture avec Barney. L'idée de tenter de réconcilier Barney et Marshall en mettant au point un plan diabolique à base d'alcool est finement trouvé et rajoute une nouvelle théorie à la longue liste développée par la série au fil des années. Il est d'ailleurs marrant de constater que les effets sont plutôt vrais dans l'ensemble. 

Pourtant, même si l'épisode est plutôt drôle, il reste toujours un petit arrière goût amer qui ne nous a pas quitté de l'année. Ce sentiment que les scénaristes n'ont pas réussi à développer leurs intrigues, à leur donner du corps. Il y'avait pourtant matière, peut être trop d'ailleurs, puisqu'à part Lily et Robin, tous avaient de quoi faire un pas en avant. On a bien rit cette année mais quand même, il y'a quelque chose de raté dans le fond qui est parfaitement représenté dans cet épisode qui mène à la fin de la saison et qui ne prend pas la peine de mettre un toute petite pierre à aucun édifice. C'est dommage mais au final, on demande peut être trop à une simple sitcom.

Voilà un épisode étrange bien que réussi en cette semaine bénie. Drôle, bien écrit, plutôt démocratique dans l'importance accordée aux personnages, il reste malgré tout que comme tout au long de cette année, les enjeux ne passionnent ni les fans ni même les scénaristes. Je peux d'ailleurs vous dire qu'on risque d'être deçu de la fin de saison puisque l'on n'a encore aucune nouvelle du mariage et que Marshall et Barney attendent encore de voir leur storyline se finir. La série à toujours se même problème qui la pousse à étendre ses arcs narratifs sur trop de temps en decevant toujours au final. Par opportunisme.

PS : L'édito du mois de Mai devrait arriver ce soir.