Plus qu'un baiser, Robin et Barney ont passé une nuit ensemble. Tout cela se complique quand ils se rendent compte qu'ils vont devoir gérer cela avec leurs partenaires du moment. Mais ces difficultés leur permettront de prendre conscience de la nature de leur relation. De leur côté, Marshall et Ted vont à un concert avec Lily et, comme leur tradition l'oblige, "mange un sandwich" avant d'y aller. Mais les deux amis se font vieux et l'effet est plus important que prévu tandis que Marshall va devoir faire face à sa conscience de futur père.

Depuis plusieurs semaines, je me plaignais du manque d'avancement des grands arcs narratif de la saison. Comme si les scénaristes m'avaient entendu, les voilà qui mettent un coup de boost au segment de Robin et Barney et s'arrête un peu sur le bébé à venir chez les Eriksen. Tout cela sur la symbolique du temps. Une symbolique qui rappel presque que si tout s'accélère cette semaine, il va falloir du temps pour que chaque histoire trouve sa conclusion.

Pour bien aborder ses deux arcs de front, l'épisode jonglera sur les deux parties bien éloignées l'une de l'autre. La première surprise vient de l'avancée considérable de l'intrigue du quatuor amoureux. Alors qu'on pouvait imaginer que le mystère allait tourner autour du choix de Barney concernant sa femme, les scénaristes prennent un quasi contre-pied en faisant rompre Stinson et en faisant bien comprendre que celui-ci et Robin sont fait l'un pour l'autre. Dès lors, le suspens repose sur la façon dont les deux vont se retrouver et quand. Certains trouveront cela décevant puisque le mystère s'éteint mais il faut avouer que l'émotion est au rendez-vous au même titre que l'humour. C'est d'ailleurs la grande force de la partie Robin-Barney de l'épisode. Elle conjuge parfaitement le comique très réussi (le chanteur joué par le fantastique acteur incarnant aussi le plombier dans Community) et émotion enrôbée par l'intelligence habituelle du show. Ce retour d'un équilibre entre le rire et la tendresse fait du bien et prouve bien que les arcs majeurs de la saison sont assez fort pour nous intéresser.

Du côté de Ted et Marshall, l'intérêt porté à la future paternité du second est moindre. En effet, c'est l'humour qui prime ici avec en plus le retour de la nouvelle obsession des scénaristes du show : le comique de répétition. Heureusement, le retour du fameux sandwich donne lieu a quelques bons gags, même le retour constant sur les toilettes des femmes, et surtout trouve une conclusion vraiment réussie. On peut toutefois regretter le manque d'importance accordée à l'acte de Marshall qui aurait pourtant pu être révélateur de sa peur d'être père. Au lieu de ça on compense l'équilibre de la première partie par un humour trop présent

Enfin on peut aussi pester contre quelques facilités scénaristiques et quelques raccourcis à mettre sur le compte d'un manque de temps. Mais dans l'ensemble on reste très agréablement surpris par la tournure innatendue que prend la relation Barney-Robin. On peut maintenant être quasi certains qu'ils finiront ensemble, reste à savoir quand.

Après plusieurs stand-alone, How I Met Your Mother retrouve un intérêt scénaristique réel et surtout un mélange d'émotion, d'intelligence et d'humour qui a fait sa réputation. La grande question de la saison qui était "Qui Barney va t-il épouser ?" trouve une réponse cette semaine ce qui surprend pas mal tout en nous rendant curieux de la suite des évènements. Si la partie consacrée à Ted et Marshall est légèrement plus faible, elle arrive quand même à être assez drôle et à rentrer dans la thématique du temps. C'est donc réussi dans l'ensemble et on rit autant qu'on est content de voir que cette saison a toutes les cartes en main pour nous tenir en haleine et nous surprendre.