Lily et Marshall décident de déménager dans leur maison de Long Island léguée par les grands-parents de Lily ce qui n'est pas du tout du goût de Robin. De leur côté Barney et Ted traverse une mauvaise passe sentimentale et envisage d'adopter un bébé ensemble.

On ne le dira jamais assez mais How I Met Your Mother est plus qu'une sitcom. Ou si elle ne l'est pas elle fait au moins partie de ces sitcoms qui savent s'affranchir des limites du genre pour devenir quelque chose d'un peu plus consistant. A ce titre la série a osé aborder le drame et les intrigues intelligentes et surprenantes. Cette semaine nous en avons encore la preuve avec, certes, moins de talent qu'à l'accoutumée mais avec toujours ce même plaisir de voir l'univers de la série être constamment en expension.

L'épisode aurait pu être franchement magnifique si tout ce qui entourait le cliffhanger final de la mort qui tue n'était pas aussi médiocre. Nous avons d'un côté Lily et Marshall qui veulent déménager et de l'autre Ted et Barney qui, subissant les effets de leurs miséres sentimentales, vont envisager d'adopter un enfant. La constante principale de ces deux intrigues est l'incohérence et l'irréalisme des situations. Certes le segment consacré au couple Awesome est au départ tout à fait plausible et même réjouissant puisqu'il fait avancer les deux personnages, mais la focalisation sur un appartement miniature est limite ridicule et n'apporte aucun humour. Il en va de même mais multiplié par 10 avec les bros qui sous couvert de détresse affective vont s'embarquer dans une idée complètement folle. Certes on a tous déjà souhaité ou "décidé" d'être gay après une rupture, ce qui est plutôt bien vu dans l'épisode, mais pousser le bouchon aussi loin est encore une fois peu crédible.

Heureusement ce dernier segment procure un peu plus de rires que la première mais on est encore dans une moyenne très basse pour la saison. Finalement et c'est assez rare pour le souligner, l'élément comique le plus efficace de la semaine est Robin qui hérite de la désormais traditionnelle vanne qui revient en boucle tout au long de l'épisode. Evidemment tout n'est pas si noir puisque chaque parti balance son petit lot de blagues sympatoches, mais ça ne vole pas bien haut.

Le vrai point positif et la surprise inattendue vient de Robin et plus particulièrement de la toute dernière phrase de l'épisode. Certes c'est bien peu mais Scherbatsky enceinte, qui plus est probablement de Barney, est un bouleversement majeur pour la série. Car il ne faut pas oublier Kevin, étrangement absent du diner de Thanksgiving et donc de l'épisode ce qui n'est pas logique, mais surtout cela remet la relation Robin-Barney au premier plan. Les scénaristes ont vraiment pris l'intrigue et le suspense du mariage de Barney sous un angle inédit et multiplie les surprises. Cette toute fin d'épisode nous laisse donc avec le sourire et avec l'envie présente d'être à Lundi prochain.

Comme souvent How I Met Your Mother sort du cadre restreint de la sitcom pour s'aventurer sur des intrigues plus profondes. Si l'épisode est en lui-même raté, mélangeant intrigue irréaliste et humour faiblard, il a au moins le mérite de nous quitter sur un changement plus que majeur pour le groupe et pour la série. Tout va changer c'est certain, et voir les surprises se multiplier comme les pains dans la Boulangerie "Jesus" juste en bas de chez moi est un vrai bonheur. Il va falloir que les scénaristes apprennent à jongler entre le comique et le grave avec plus de talent mais ne boudons pas notre plaisir de voir la série offrir encore bien des retournements de situations.