Après avoir agressé une femme qu'on pense être Nora, Robin se retrouve chez un Psy pour une séance obligatoire. Elle raconte alors son histoire tournant autour de sa jalousie envers le bonheur retrouvé entre Nora et Barney tout en tenant absolument à placer l'histoire de Ted qui s'immisce trop dans la relation et la grossesse de Marshall et Lily.

Alors qu'elle est depuis bien des mois mise de côté, Robin est le centre absolu de cet épisode. A tel point qu'elle remplace même le Ted de 2030 dans son rôle narratif. De quoi donner une structure inédite et un point de vue intéressant à l'épisode. Si l'idée de poser Robin au centre de l'intrigue est une excellente idée, celle de vouloir absolument placer Ted, Marshall et Lily dans son récit en est une moins bonne

On retrouve donc Robin dans son statut d'amoureuse jalouse. On remarque en premier lieu que sans nous expliquer comment, Barney et Nora semble s'être retrouvés comme au premier jour, fous amoureux, alors qu'on les avait laissé hésitants dans un petit snack de New York. Cette facilité scénaristique mise à part, l'épisode tire pleinement parti de l'humour de Robin. Le personnage est une mine d'or comique, probablement le meilleur avec Barney, et son duo avec ce dernier marche à merveille. C'est drôle mais surtout le triangle amoureux arrive à devenir crédible alors que depuis la saison 5, la moindre évocation d'une relation entre Barney et Robin pouvait me donner de l'urticaire. Il y a définitivement un retour de la maitrise scénaristique propre au show qui avait un peu disparue et que cette saison 7 remet au premier plan. Couplée à une dose d'humour bien dans la moyenne, la partie consacrée au trio romantique est une franche réussite.

Mais les scénaristes se sont heurtés à une difficulté en choisissant Robin comme centre de la narration de l'épisode. Il n'y avait pas de moyen crédible de faire évoluer les autres personnages en parallèle de la storyline de la belle Canadienne. La pirouette abusée et même moquée dans l'épisode ce qui fait qu'elle passe au final sans trop de difficulté. Malgré tout, la futilité et la rapide absence de Lily prouve que la grossesse de cette dernière a pour l'instant du mal à offrir de vrais moments savoureux et importants. Alors oui le passage de l'entrainement à l'accouchement qui tourne à la scène bromantique est hilarante mais parmis les grands enjeux et arcs narratifs de cette saison, le bébé Awesome devait tenir une large part. Le petit Flashforward laisse toutefois présagé de riches rebondissements.

A noter que le psy de Robin est joué par Kal Penn et qu'il semble donc évident que l'on recroisera le personnage. Il pourrait alors se rajouter à l'équation romantique et lui permettre de ne pas trop tourner en rond. A voir.

Cette saison 7 de How I Met Your Mother continue dans l'excellence en jonglant parfaitement entre les différentes storylines de l'année. L'humour est aussi au rendez-vous avec des personnages évoluant tout en retrouvant certains traits des premières saisons. Ce qui ressort majoritairement de cet épisode est que Robin mérite une place plus importante dans la troupe tant elle peut être drôle et attachante. L'idée de voir se profiler à l'horizon une énième histoire d'amour avec son psy ne réjouit que peu tant le personnage a toujours été enfermé une fois en couple. Mais la vigueur retrouvée des scénaristes en cette septième année peut laisser croire en de bonne surprises.