Sheldon of Azeroth est en crise ! Un certain Todd Zarnecki lui a volé ses compétences dans World of Warcraft ce qui ne plait pas à notre scientifique préferé. Il réuni alors sa bande de voyous pour aller reprendre ses affaires. De leur côté Penny, Bernadette et Amy médisent sur Priya et sa relation avec Leonard. Relation qui semble d'ailleurs battre de plus en plus de l'aile.

Miracle les amis ! Miracle ! Après une longue pause, The Big Bang Theory nous revient en pleine forme avec un épisode abolument fantastique. De loin le meilleur de la saison mais aussi un des meilleurs depuis pas mal de temps. Ce succès qui fait du bien est à mettre sur le compte de pas mal de facteurs.

Tout d'abord le retour de l'esprit geek de la série. Alors que depuis quelques épisodes les scénaristes semblaient s'éloigner de l'originalité de leur produit pour l'enfoncer dans les méandres de la sitcom de base, les voici  se réveillants pour replacer l'intringue dans un contexte complètement Nerd et constemment entre imaginaire et réalité. Imaginaire de par le simple fait de voir Shedon révolté d'avoir perdu ses compétences sur World of Warcraft mais aussi dans l'analogie du groupe de potes en train de traverser l'autoroute pour accomplir leur quête épique. Cet imaginaire est malgré tout constemment rattrapé par la réalité. Face à Todd Zarnecki, qui malgré tout l'entrain de nos scientifiques fait quand même 1 mètre 90 pour 150 kilos. Hilarant de bout en bout, terriblement bien rythmé et prenant racine dans les meilleures références de la série, l'épisode en devient exaltant.

En parallèle de l'histoire de Sheldon-Howard-Leonard et Raj, le groupe des filles existent encore par petites touches. Encore trop en retrait, elles arrivent elles aussi à nous faire sacrément rire grâce à leur haine commune pour Pryia. Amy îvre après une boule de glace arrosé de quelques goutes de liqueur de café ou Penny faisant des allusions bien placées à Leonard, tous ces éléments arrivent à donner de l'intérêt aux personnages qui mériteraient quand même un peu plus d'exposition.

Seule petite déception de cette semaine, le couple Priya-Leonard qui en plus d'être anti-attachant à cause de la soeur de Raj qui il faut bien l'avouer n'a que peu de saveur, n'a qu'une place minimaliste dans l'intrigue. Il est pourtant évident que le couple n'est plus sur la même longueur d'onde et la jalousie assumée de Penny rappelle que la reine de la ruche c'est elle. Cette allusion est encore une fois faite dans l'humour et dans la métaphore puisque Priya met bien en avant le fait qu'elle méprise un peu l'univers geek de son boyfriend alors que Penny est depuis cette saison complètement impliquée dans cet univers et elle en connait toutes les ficelles. Penny reprend donc du poil de la bête et c'est tant mieux.

Enfin ! Voilà le premier mot qui nous vient après le visionnage de cet épisode hilarant. Enfin un épisode réussi de bout en bout, parfaitement rythmé, tirant partie de ses spécificités, de ses personnages, enfin bref, de tout ce qui fait qu'on a aimé The Big Bang Theory. Du côté du fil rouge de la saison, Penny va clairement reprendre ses droits d'ici peu puisque Priya montre sa plus grande faiblesse : Son étanchéité face à la geek attitude de son boyfriend. Espérons que la série continue sur cette voie franchement réjouissante !