Raj lance l'idée d'un marathon vidéoludique sur Star Wars : The Old Republic comme au bon vieux temps. Toute la bande de potes est enthousiasmée par l'idée mais leurs obligations, avant tout amoureuses, vont rendre cette réunion plus compliquée que prévue.

Il était temps ! Il était temps que The Big Bang Theory se réveil et nous refasse rire. L'épisode de cette semaine y parvient magistralement grâce à une idée de départ originale et bien sentie.

En effet, les scénaristes ont décidé d'opposer le show à son passé. Car il y'a bel et bien eu une césure l'année dernière. L'épisode opère donc un retour aux sources de la série tout en y implémentant les nouveaux éléments qui font son identité actuelle. Le résultat est un mélange dynamique, très rythmé et surtout -surtout !- très drôle.

La qualité majeure de l'épisode réside dans son aspect extrêmement geek qui faisait défaut à la série depuis bien longtemps. L'histoire tourne autour d'une sorte de LAN entre potes, ça blague sur GTA, WoW ou encore Donjons et Dragons. Le retour aux racines est donc une franche réussite et prouve que la fraicheur du show résidait avant tout dans son ton nouveau qui faisait la part belle à une minorité totalement moderne. A ce titre Sheldon se replace en marge du groupe et semble retrouver des accents des premières saisons. Mais il n'est pas le seul à faire rire cette semaine car l'ensemble du cast a le droit à son segment avec une qualité générale assez haute. Même Raj, si souvent oublié ces derniers temps, balance pas mal d'excellentes vannes. Seule la partie consacrée à Penny et Amy est plus faiblarde mais on reste quand même au dessus du lot de la saison.

Si l'épisode est extrêmement efficace dans son rappel du passé de la série, le mélange avec l'actualité de celle-ci est aussi très réussi. Les scénaristes montrent parfaitement que si depuis deux saisons le ton et l'esprit ne sont plus les mêmes, c'est parce que la donne a changée et les personnages ont de nouvelles intéractions avec ces étranges créatures que sont les femmes. La blague, très drôle au demeurant, du fouet est une sorte de symbole de cette évolution logique de la série imposée par l'arrivée de donzelles. Il a fallut se plier aux nouveaux arrivants. L'opposition entre l'"avant" et le "maintenant" est donc un facteur important de la réussite quasi totale de cet épisode.

Enfin ! Enfin, The Big Bang Theory retrouve sa gloire d'antan. C'est d'ailleurs grâce à un retour aux sources que la série remonte en qualité. Mais plus qu'un simple rappel du passé du show, l'épisode de cette semaine prouve que le changement général de ton est imposé par les nouveautés apportées lors de la saison précédente. Le passé et le présent s'opposent, ne peuvent pas cohabiter et offrent au final une fournée très drôle, très rythmée, qui restera probablement comme le sommet d'une bien terne saison.