Piquée au vif par une blague de Sheldon qui lui reproche de toujours manger à l'oeil, Penny décide d'effacer son ardoise en offrant deux jouets collectors à Leonard et Sheldon. Ce dernier va voir sa joie troublée par un Spock miniature lui apparaissant en rêve. De son côté Raj commence à se sentir seul et décide de demander de l'aide à ses parents pour lui trouver une femme. Lui aussi va vite déchanter.

L'épisode de cette semaine va se concentrer sur Sheldon et Raj en laissant les autres personnages graviter autour de leurs histoires. On retrouve donc une forme moins homogène mais tout aussi efficace que l'excellente fournée de la semaine dernière.

Pour bien mettre en avant les intrigues de Sheldon et Raj, les scénaristes ont purgé la série d'Amy et ont donné un rôle de soutient comique aux autres. Et autant dire que ça marche bien. La partie consacrée à Sheldon arrive à plutôt bien se sortir d'une situation d'habitude complèxe, c'est à dire le développement de l'aspect enfantin du personnage. Toujours aussi superficiel et caricatural, ce segment est néanmoins bourré de bonnes répliques et permet à Jim Parsons de laisser libre cours à son talent. Si on devait pinailler on pourrait reprocher la répétition du gag du jouet Spock mais même à sur la longueur, l'idée reste efficace.

De son côté Raj hérite d'une intrigue plus importante sur le long terme que celle de Sheldon qui est un pur stand-alone. Malheureusement les scénaristes mettent de côté une possibilité de changement en désamorçant vite l'intérêt du personnage de Lakshmi. Heureusement l'humour est toujours au rendez-vous même si des deux parties majeures de l'épisode, celle de Raj est peut être celle qui connait le plus de hauts et de bas. Il est toutefois intéressant de voir que les auteurs ont enfin abordé de front le petit tabou de l'homosexualité supposée Raj avec talent. On espère maintenant que l'adorable chien offert par Bernadette et Howard devienne un régulier de la série. 

The Big Bang Theory revient donc avec un épisode classique mais très efficace. Mettant de côté certains personnages et les différents arcs de la saison, la fournée de cette semaine distille toutefois un grand nombre d'excellentes vannes. On rit pas mal même si tout n'est évidemment pas au même niveau. Un bon épisode qui continue sur la lancée du précédent. Espérons que ça continue.