Raj se sent seul depuis que tous ses amis ont plus ou moins une relation avec des nanas. Pour remédier à cette situation, Penny présente Emily à Raj. Cette ravissante jeune fille présente une qualité assez appréciable pour notre ami Indien incapable de parler aux femmes : Elle est sourde ! Les premiers temps sont donc heureux jusqu'à que la fortune des Koothrapalis viennent fausser un peu la pureté des sentiments. De son côté, Sheldon laisse aux dés du jeu Dongeons & Dragons le soin de dicter les choix quotidiens de sa vie.

C'est une habitude des sitcoms qui ont du mal à gérer le nombre foisonnant de leurs personnages. De temps en temps elles se sentent obligées de faire des épisodes centrés sur le plus secondaire des principaux, celui qui est là mais qui n'a pas la place qu'il mérite. Cette semaine, How I Met Your Mother l'a fait avec brio en se concentrant sur Robin, et The Big Bang Theory lui emboite le pas avec un épisode qui parlera quasi exclusivement de Raj. Avec autant de réussite ? A voir...

La première excellente idée de cet épisode, en plus de le centrer sur Raj, fut de donner une petite amie sourde au jeune homme. Les possibilités comiques étaient multiples et on se prenait déjà à imaginer son intégration au groupe de filles et son couple avec Koothrapali. Au lieu de cela, l'épisode se contente d'enchainer des blagues d'une rare facilité et n'offre qu'un rôle transparant à Emily. Elle disparaitra d'ailleurs dès cette semaine. Cette relation express sera donc une déception sur tous les plans. L'ironie de ce couple était pourtant emplie de promesses et, même si la série n'en manque pas (plus), un nouveau personnage aurait très bien pu s'intégrer au groupe. D'autant que le personnage d'Emily a permis aux scénaristes de placer quelques blagues tendance humour noire franchement bien senties qui faisait un peu sortir le show de ses limites comiques. Mais encore une fois, l'ambition de départ était trop réduite et la pseudo excuse de l'argent ne marche pas une seule seconde. Dommage car cette storyline offre quand même quelques moments de franche rigolade.

En parallèle de la romance ultra rapide de Raj, rien de bien intéressant ne se passe. Comme toujours lorsqu'il est central, Sheldon touche à la caricature et sa storyline de la semaine fait office de remplissage de luxe. Elle permet malgré tout de remettre l'esprit geek, si rare désormais, au premier plan quelques minutes durant. Mais soyons franc, on aurait préferé une attention plus particulière portée au mariage de Bernadette et Howard qui est vaguement abordé et qui est encore un peu pris par dessus la jambe. Mais dans l'ensemble, le niveau comique de l'épisode est bon et si la déception purement scénaristique n'avait pas été aussi grande dans le segment consacré à Raj, on aurait eu affaire à une bonne fournée de TBBT. On se retrouve au final avec un épisode correct mais vecteur de frustration.

La possibilité d'une relation pour Raj, avec une femme sourde qui plus est, était une promesse de changements et de possibilités comiques nouvelles pour la série. Finalement on se retrouve avec une moitié de blagues drôles, une autre de vannes très faciles et un léger couvercle d'humour noir franchement sympa. La relation en elle même est inintéressante, bâclée et frustrante. La série retrouve sa frilosité d'antan que la saison passée avait en partie dynamité. Pour tout ce qui des histoires parallèles, le niveau est tout aussi correct mais plus futile. Sheldon retrouvant ses mauvaises habitudes de caricature ambulante. Nous avions déjà noté que son rôle était celui d'un être en marge du groupe apportant sa naïveté et sa personnalité unique aux discussions. Il y a une manque de maitrise qui ressort de cet épisode et ce "spécial Raj" ne restera pas dans les annales. Loin de là.