(Un vieux montage fait par un pote de notre groupe de passionné du genre qui prouvait notre amour d'un certain producteur Troll)

J'abuse peut-être (sûrement) des Hors-Série puisque j'ai publié celui sur Pokémon hier. Mais je ressentais vraiment le besoin de parler d'une de mes passions qui fut pendant longtemps ma plus grande et qui est de plus en plus degueulassée par une presse ignorante et des joueurs mal informés. Le Versus Fighting j'en avais fait un blog (le Labo du Dr Combo), il a duré aussi longtemps que la carrière de Larusso. Cette passion remonte à mon plus jeune âge et Tekken 3. J'avais douze ans et pour la première fois je m'investissais des heures et des heures pour maitriser parfaitement un jeu de combat. Par la suite je me suis intéressé aux jeux 2D et plus particulièrement Street Fighter 2X. Ce n'était pas il y'a très longtemps vu mon jeune âge mais il y'avait encore un vrai esprit dans le Versus Fighting bien qu'il était encore moins reconnu que le Jeu Vidéo. Tout mais alors tout a changer avec l'arrivée de Street Fighter 4 qui est un jeu auquel je joue beaucoup mais que je suis et serai toujours le premier à critiquer. Je ne veux pas rentrer sur les points techniques mais plutôt développer ce qui m'agace en ce moment dans la relation Jeu Vidéo-Versus Fighting.

Déjà il faut bien avouer que d'un certain point de vue, Street Fighter IV a fait beaucoup de bien au genre. Il l'a remis sur le devant de la scène et a, à mes yeux, eu un impact encore plus grand que Street Fighter 2. Mais pour un passionné, ce jeu a tout détruit. Déjà la façon même de créer un jeu de baston. N'importe qui vous dira que le titre est beaucoup trop facile d'accès, trop facile à prendre en main et bourré d'absurdités. Mais il a fait des petits. Un KoF XII qui se veut plus facile d'éxecution et qui devient la risée du milieu avec son système de jeu débile, un Tekken 6 qui revient aux absurdités de Tekken 2, seuls quelques rescapés sont à notés. BlazBlue par exemple, qui ne se met pas à genoux devant les joueurs et qui laisse un peu les novices sur le côté pour nous offrir une expérience très complexe mais fantastique. Mais parmis tous les fils de Street Fighter IV il y'en a un qui domine, un qui a poussé l'absurdité jusqu'à son paroxysme : Je veux parler de Marvel Vs Capcom 3. Je ne vais pas faire comme tout le monde et cracher sur le jeu, ce n'est pas mon propos. Mais ce qui me met hors de moi c'est quand je vois certains joueurs de MvC3, aussi talentueux qu'ils puissent être, défendre bec et ongle la profondeur de leur jeu favoris. Parfois la subjectivité n'a pas sa place, il y'a des choses objectivements mauvaises, objectivement de mauvais goût. MvC 3 est objectivement un jeu d'amateurs et de soirées bières-Pizzas, pas un Versus de compétitions.

Cette nouvelle masse qui se prétend spécialiste du genre alors que la plupart ont commencé avec SFIV fait un mal terrible à notre passion. Les forum sont bondés de types qui affirment avec insistence que Marvel Vs Capcom est supra profond, que Street Fighter IV est en fait super difficile et que les types qui restent adorateurs de Street Fighter Third Strike et 2X sont des passéistes ringards. Finalement le Versus Fighting subit le même sort que le Jeu Vidéo dans sa globalité : Il se casualise. Le problème c'est que le Versus Fighting n'est pas le Jeu Vidéo. Amateurs et passionnés ne peuvent plus cohabiter dès lors que les premiers se prennent pour les seconds. Je n'en veux pas à l'existence de MvC 3, je pense juste que ses fans ne devraient pas crier sur tous les toits qu'ils sont des joueurs de grand talent et que le titre est en fait super profond. Je reste dans l'esprit qu'il faut de l'expérience et beaucoup d'entrainement pour un être un bon joueur et que les pratiquants des jeux d'aujourd'hui pourront commencer à la ramener dans 5 ans.

(Un autre montage après mon échec cuisant au second tour à la WGC il y'a deux ans)

Un autre problème se pose de plus en plus. Les journalistes. Vous allez penser que je les hais tous à force mais pas du tout. Vraiment pas. J'écris moi même sur pas mal de sites depuis quelques années. Seulement on commence à voir fleurir un peu partout dans les rédactions des "spécialistes" du Versus Fighting. On est sur Gameblog donc je vais pas commencer à parler des autres mais par exemple ici c'est Mimic qui est supposé bien s'y connaitre. Mais malgré le respect que je lui dois et que j'ai bien évidemment, il est évident qu'il n'y connais pas grand chose. Tout au plus a t-il joué à plus de jeux et plus longtemps. Mais dans les faits, il n'est pas spécialiste du genre et ses tests (très bons au demeurant) en témoignent. Dire que Street Fighter IV 3DS est le même que sur console ou que Super Street Fighter IV arrive beaucoup trop tôt, ce n'est pas être spécialiste. Jamais un point de vue réellement technique ne sera porté sur ces jeux, jamais on parlera de ce qui fait qu'un Versus et un bon Versus. Les jeux de combats sont traités comme tous les autres et ce n'est pas normal. Dans toutes les rédactions il y'a un spécialiste des jeux de voitures, des jeux de stratégies, des MMO etc Tous ces genres très ciblés qui demande une réelle connaissance profonde du genre. Et la plupart du temps ces gens s'y connaisse. Je suis le premier à dire que Trazom est un spécialiste des jeux de caisse pur et dur. Alors pourquoi ne pas avoir de vrais passionnés, de vrais connaisseurs du Versus Fighting. Des types qui oseront dire que le Block Stun de Street Fighter IV est trop court ou que Super Street Fighter IV arrive à point nommé. Et pourquoi pas des types qui diront que BlazBlue a des Juggles trop longs ? Ce n'est probablement pas pour tout de suite. Nous en sommes encore au stade où des types qui savent faire un hadoken sont des connaisseurs. Ca me désole et ça rejoins la nouvelle génération de joueurs qui ne comprennent pas le genre et qui se prennent pour des génies.

Je m'acharne mais tout cela c'est de la faute de Street Fighter IV (nananèreuh !). Il suffit de voir les nouveaux Top Players français. La plupart sont des idiots prétentieux, qui ne partagent pas et qui ont souvent bien peu d'expérience. Ils devraient tous prendre exemple sur des joueurs comme Alioune ou Luffy. Ils se taisent et gagnent. On ne peut faire le fanfaron que quand on a gagné, pas avant. Casualisation les mecs...

Bref je m'arrête là avant que certains tentent de m'assassiner. Vous avez compris ma "colère" ou en tout cas ce goût amer qui ne semble plus me quitter. Le Versus Fighting ne doit, sauf jeux qui assument, pas être un genre grand public, ouvert à tous, un certain élitisme doit être conservé pour éviter que Kevin 14 ans, meilleur Sentinel d'Auvergne vienne faire la leçon à un vieux de la vieille comme Frionel et consort qui sont les derniers représentants d'une époque révolue et d'un genre qui n'est plus ce qu'il était. Mon dernier cri ira aux journalistes soi-disant spécialisés du genre qui veulent faire du Versus Fighting un truc uniquement fun et de masse : LAISSEZ LE VERSUS FIGHTING TRANQUILLE !

Être Underground, c'est ça le vrai bonheur !

PS: Pour ceux qui m'aiment encore un peu (toi au fond !) venez vous bastonner dans la bonne humeur sur votre Versus favoris avec moi. Je suis ZadeKiller sur le live et j'aime botter des culs.