Allez faisons dans le très classique pour ce nouveau hors-série. Je vais parler de la nouvelle version des monstres de poches dont j'ai parcouru une très grosse moitié. Je ne vais pas faire un test évidemment, vu que beaucoup de membres de Gameblog le font déjà et souvent très bien et puis surtout parce que des tests et des articles de jeu vidéo j'en fait à nouveau au quotidien grâce à Game Side Story. Je vais donc tenter de faire un résumé de mon ressenti après une vingtaine d'heures de jeu.

Tout d'abord j'aimerais aborder un point qui me semble limite scandaleux je veux parler de la pseudo révolution que ces versions noire et blanche sont sensées opérer sur la série. Série qu'au demeurant j'adore depuis toujours étant clairement un enfant de la génération Pokémon. Attention je ne m'en prends pas du tout ni à GameFreak ni à Nintendo bien qu'eux aussi aient leur part de responsabilité dans cette fausse idée. Pour moi les vrais coupables sont les médias spécialisés. Voir un article complètement débile dans Télé 7 Jours qui plus est écrit par Bertrand Amar ne me choque pas. Mais voir sur pas mal de sites dont je respecte l'avis que ces deux versions changent complètement la série me fait déjà plus tilter. Car il faut bien l'avouer, passé le bonheur de découvrir Volucité et ses plans en 3d, il faut avouer que le jeu (j'ai la version blanche. Par pur racisme bien-sûr) ne chamboule pas du tout les bases. On passe toujours de ville en ville rencontrant des dresseurs, des étrangers et des maitres d'arènes et ce n'est pas le pseudo fait d'incarner un adolescent qui change tout puisqu'une fois le sprite apparut, la différence avec le passé disparait. Alors oui il y'a un simili-scénario, oui la team plasma (sur laquelle je reviendrai) a des desseins plus "profonds" mais dans la forme rien ne change. Attention je ne dis pas que le jeu s'en retrouve ternis puisque la formule est toujours ultra efficace et addictive mais pour moi il n'y a aucune révolution majeure comme on a pu le faire croire.

Revenons sur la fameuse Team Plasma qui restera pour moi la grande déception de cet épisode. Clairement le matériel de base aurait pu mettre un coup de pied dans les habitudes des bad guys de la série souvent crétins avec des buts ultra vils et ultra méchants. Ici nous avons en résumé affaire à une organisation composée de 7 sages qui fait tout pour libérer les Pokémon du joug dominateur des humains. Il est vrai qu'on s'est tous plus ou moins dit que le fait de capturer des pauvres bêtes pour les enfermer dans des boules et les faire ensuite combattre était à la limite de la morale et carrément hérétique pour la morale chrétienne. Le problème c'est que les développeurs ne sont pas allés au bout de leur démarche et on vite fait de dérailler la Team Plasma de méchants au but finalement compréhensible au débiles qui pour libérer les Pokémon font comme nous des combats et les capturent aussi. Alors certes il y'avait les contraintes inhérentes au Gameplay mais je reste persuadé qu'en les rendant moins bêtement méchants et en changeant un peu la structure de la quête principale il y'aurait moyen de faire une histoire assez intéressante. Ce qui n'est pas le cas, nous poussant à refaire une aventure Pokémon sans histoire prenante.

Après il faut avouer que tout ce qui a toujours fait de la série une super IP du RPG Japonais est toujours au top. Très bien équilibré même si le type combat me semble encore un peu au dessus, addictif, riche à t'en bouffer la tête (Copyright Trazom) et surtout un peu plus complexe que les précèdents. La complexité vient surtout du fait que le Leveling est plus long et que les Pokémon sauvages sont plus teigneux parce que les dresseurs rencontrés en chemin ne m'ont pas semblé beaucoup plus coriaces que d'habitude (encore une fois j'ai fait TOUS les jeux) de même que les arènes. Alors peut être que des suprises m'attendent pour le dernier badges et la ligue mais ça m'étonnerait quand même. 

Je pourrais rajouter aussi que graphiquement le titre est exactement le même que la version Coeur d'Or qui était déjà le même que la version Platine qui était déjà le même que...Bref vous m'avez compris ce n'est pas dans les graphismes qu'on trouvera la révolution tant attendue. Sinon comme d'habitude, le périple est un régale pour les oreilles avec malgré tout des boucles musicales qui me semble moins longues qu'à l'accoutumé et des combats plus tactiques car donnant plus d'efficacité aux altérations d'état. Pour finir je pourrais aussi dire que les nouveaux Pokémon sont à mes yeux très réussis, à part quelques uns bien sûr et que je n'avais pas trouvé les monstres aussi attachants et charismatiques depuis finalement les toutes premières versions même si je crois que niveau Starter on ne retrouvera jamais la qualité de nos chers Carapuce, Bulbizare et Salamèche.

Bref, Pokémon Blanc et Noir sont d'excellents titres comme il est de coutume dans la série mais ne m'ont pas apporté la touche de nouveauté et la vent frais que j'attendais. La faute aux fausses promesses. Mais Pokémon c'est toujours l'aventure, le voyage, la quête et l'esprit unique de la série est toujours là et fait encore mouche. Pour moi la meilleure version reste encore et toujours la Platine tandis que ces deux nouvelles couleurs ne rentrent pas dans mon Top 3.

PS: Je n'ai pas parlé des fonctionnalités en ligne tout simplement parce que je n'ai jamais réussi à connecter ma DS Tank en ligne.