Ah qu'est ce que je l'attendais ce pilot ! Après mes déceptions sur Person of Interest et Terra Nova, je priais fébrilement de voir ALCATRAZ, le Nouveau Rendez vous des créateurs de LOST. La Fox nous propose donc une nouvelle aventure fantastique, après Fringe; et telle sera la grande question : Alcatraz ne fait il pas doublon face à la grande série SF d'Abrams? 

Le pitch d'Alcatraz a de quoi susciter la curiosité, voir l'excitation : La mythique prison d'Alcatraz, "Le Rocher", est fermée depuis 1963 suite à la vétusté des locaux et des coupes budgétaires de l'époque. Les 300 derniers détenus furent donc transférés sur le continent... Enfin, ça c'était la version officielle... La réalité est tout autre. En effet, la totalité des 300 prisonniers et leurs 60 gardiens ont tous disparus cette nuit là, et ils réapparaissent 30 ans plus tard, sans avoir pris la moindre ride.. 

Avec sa scène d'intro fort réussie, où l'on nous plonge en 1963 où deux gardiens découvrent une prison totalement vide, Alcatraz pose clairement ses objectifs. Comment toutes ces personnes ont disparu? Où étaient elles? Qui est derrière tout ça? Pourquoi n'ont ils pas vieilli? etc..

Niveau Univers, c'est du solide, on est curieux, on est tantôt surpris, tantôt excités... C'est évidemment une très bonne chose. Les personnages sont malheureusement encore un peu trop esquissés pour être intéressants. L'héroïne Rebecca Madsen (Sarah Jones) a beau être trognonne, elle n'a pas le charisme d'une Olivia Dunham de Fringe.. Jorge Garcia est toujours aussi sympathique, et le regard puissant de Sam Neill domine finalement ce trio central d'Alcatraz. 

Et c'est finalement le problème fondamental qui va peser sur cette première saison d'Alcatraz, sa trop grande ressemblance avec Fringe. Une série d'enquête sur un phénomène fantastique, une héroïne flic qui se fait recruter par un service obscure, un sidekick à la fois intelligent et drôle... Et le pire c'est que c'est sur la même chaîne.. 

Alors quand on sait que la Fox se tâte à renouveler Fringe, car les audiences ne suivent pas vis à vis de l'investissement financier, j'ai du mal à comprendre la stratégie derrière tout ça. Est ce une éventuelle remplaçante de Fringe moins orientée Science Fiction pure, histoire d'être plus mainstream? J'ignore de le savoir bien évidemment.

Pour l'instant Alcatraz est agréable à suivre, et même excellemment bien rythmée car on a l'impression de suivre une série de 20 minutes tellement ça s'enchaîne bien. L'univers des prisonniers disparus qui reviennent 30 ans plus tard sans avoir pris une ride est intéressante et ne demande qu'à s'étendre.. Mais Fringe est passé par là et a su évoluer avec une classe incroyable, d'où ma petite réserve sur la nouvelle série de J.J Abrams. C'est bien, mais vous l'avez déjà fait avec Fringe, et Fringe c'est génial. 

Alcatraz peut devenir une version plus grand public de Fringe, mais elle doit éviter les erreurs de sa grande soeur et lancer son univers très rapidement. Reste pour l'instant une série très agréable à suivre, mais est ce suffisant? A suivre.

Merci à Anfalmyr pour cette Brève.