Encore un retour du Coin du Sérievore qui est décidemment dans un état de mort et de résurrection perpétuel. Je m'en excuse, ma passion pour les séries étant intact. Mais la vie, Game Side Story qui me passionne, et quelques soucis font que finalement le temps se fait rare. Mais bon c'est les vacances et l'arrivée de Breaking Bad dans même pas deux semaines va faire revenir le blog à fond ! Mais ne parlons pas trop pour rien dire et rentrons dans le vif du sujet du nouveau top que je vous propose. Point de Top 5, 10, 20 ou que sais-je cette fois. Non j'ai décidé de prendre un sujet et de laisser mes souvenirs me dicter le nombre adéquat. Comme d'habitude je pourrai éditer celui-ci si vous suggestions se font comme toujours intéressantes. Allez c'est parti pour ce Top sur une catégorie importante dans les séries, les personnages secondaires !

 - Chloé O'Brian

Elle est la fidèle parmis les fidèles. Celle qui passe son temps à gueuler mais qui reste une génie de l'informatique. J'adore 24, car elle m'a initiée aux séries, et mon personnage préferé autre que le cultissime Jack Bauer reste pour moi Chloé. Sa fidélité à Jack, ses états d'âme, son importance grandissante au fil des saisons et l'image final de la série, entre larmes et regrets. Un beau personnage pour une grande série !

- Charlie Runkle

J'ai hésité à mettre Becca Moody, mais la frontière entre personnage secondaire et principal est mince. Et finalement Becca n'est pas un "vrai" personnage secondaire pour moi. Charlie lui est un peu en retrait, il vit souvent sa vie en parallèle de celle de Hank. Il est souvent le plus comique des personnages et offre quelques scènes d'anthologie. Je l'adore comme j'adore cette série. Un sourire au lèvre mais avec la conviction que toute cette folie va finir par tourner au pur drame. Pour Hank et pour lui aussi.

- Señor Chang

J'en ai déjà parlé dans mon article sur Community mais pour moi Senor Chang est un des personnages les plus drôles de la décennie. Incarné par le génial Ken Jeong, il est la quintessence de l'humour unique de la série. Entre décalage, folie et références. Bref, Señor Chang a bien changé depuis la saison 1 mais il a encore beaucoup de crises de rire à nous offrir.

 

Shane Vendrell

Ma série preférée EVER. Mon personnage preféré EVER. Je ne sais pas quoi rajouter. Shane est le meilleur personnage de série jamais crée avec peut être un Walter White. Certes il y'a plus secondaire que lui mais je considère que The Shield est vraiment une série à propos de Vic Mackey. Pas à propos de la Strike Team. Shane est donc un personnage secondaire, de la plus haute importance malgré tout. Il est un mélange de tout ce que j'aime, un être rempli de culpabilité, un homme qui vit dans l'ombre d'une figure paternelle plus que fraternelle à qui il voudrait ressembler qu'il voudrait atteindre, un homme qui fait des choix, toujours, parfois pas les bons. Bref j'aime Shane, j'aime The Shield et je voudrais une machine à remonter le temps pour redécouvrir avec des yeux neufs ce monument de l'histoire des séries.

- Jessie Pinkman

C'est un peu le même genre de personnage secondaire que Shane. Important, primordial même, mais toujours dans l'ombre d'un héros trop imposant. Jessie est un personnage passionnant encore une fois servi par un acteur d'exception (Aaron Paul). Au départ c'est lui le caïd. La petite frappe qu'on méprise mais qui impressionne parce qu'elle évolue dans un monde dangereux et violent. Dans les premiers temps de la série, Walter ne s'occupe que de la fabrication de la Meth, Jesse s'occupant du terrain. C'était la caution "criminelle" de Walt. Et pourtant, petit à petit, le rapport de force s'inverse, Walter rentre dans le jeu, prend son rôle et le pousse du rang de partenaire à celui de faire-valoir. Pourtant Jesse reste fidèle à Walter. Sûrement parce que celui-ci les sort toujours de toutes les merdes. Il est rassurant Walter, bien qu'il soit méprisant. La relation n'a été égale que le temps de quelques épisodes. La fin de la saison 3 montre bien qu'il y'a le servant et le servi. Jessie est passionnant pour cela, entre autres. Il est pris dans les filets d'un homme qui se dirige inévitablement dans le mur et qui l'emporte avec lui. Il n'était pas mauvais pourtant. Encore une histoire de choix.

- Billy Chenowith

Je déteste Alan Ball. Je déteste American Beauty, je déteste son regard bobo sur le monde et surtout je déteste True Blood qui est pour moi ce qu'HBO a fait de pire. Pourtant, Six Feet Under est un de mes séries favorites. Oui c'est étonnant. J'aimes les acteurs, les personnages, les thèmes abordés, la conclusion à tout ça. J'aime quasiment tout dans Six Feet Under même si certains défauts de l'auteur ressortent ci et à là durant certains épisodes comme un penchant philosophico-pompeux affirmé qu'on retrouve à son sommet dans le bouillie True Blood. Et parmis la gallerie de personnages peints dans la série, il y'a Billy, le frère de la belle Brenda. Il souffre clairement d'un mal peu connu appelé troubles bipolaires. Un coup adorable, un coup détestable. Il est surtout terrifiant par moments et nous met mal à l'aise dans sa relation avec sa soeur, à la limite de l'inceste, tabou ultime de nos civilisations. Pourtant Billy est un être touchant, fascinant même. Il est dépressif, artiste photographe de talent, et passe pas mal de temps en asile. Difficile à cerner, gênant, émouvant, je pense que derrière Shane, c'est mon personnage secondaire preféré.

 

                                                               ------------------------------------------------------

Cet article n'a pas été préparé, j'ai laissé mon coeur parler, mes souvenirs s'étendrent sur mon clavier et j'oublie bien sûr nombre de grands personnages secondaires. Vous pouvez parler des vôtres dans les commentaires et je me ferai un plaisir de les rajouter au Top.