Satoru Iwata et Shigeru Miyamoto ont répondu aux investisseurs de Nintendo, dans une séance de questions-réponses fin janvier 2012. Nous avons lu l'ensemble du compte-rendu pour vous en faire un petit résumé. 

 

Selon Iwata, il est inacceptable qu'un client paie en ligne sans qu'il en ait vraiment conscience.

Dans un processus d'achat de jeu en ligne, chaque étape qu'il faut passer fait perdre 10% des acheteurs potentiels.

Nintendo prépare quelque chose qui va suprendre les gens par une utilisation inédite du réseau. Mais pour surprendre les gens, il ne faut pas en parler avant que ce soit prêt !

Pour expliquer le "retard" de Nintendo sur le online, Iwata justifie que Nintendo tenait toujours aux clients qui ne sont pas équipés d'Internet. Comme on atteint maintenant des taux de connexion à Internet importants (60% des 3DS), Nintendo va maintenant se bouger le cul sur le online.

Nintendo envisage de distribuer des jeux complets en dématérialisé, mais pas sans avoir trouvé la manière de le faire sans nuire aux grossistes et revendeurs.

Iwata indique qu'ils vont trouver une astuce/un motif pour que les usagers utilisent encore plus la Boîte aux lettres Nintendo (SwapNote). A noter qu'une majorité de femmes utilisent ce logiciel gratuit disponible sur l'eshop de la 3DS. 

La troisième année après le lancement d'une console est cruciale. C'est la période où le parc installé est assez important pour avoir un écosystème de jeux rentable pour tout le monde.

La Wii U ne sera pas lancée sous le terme "home console system", puisque Nintendo pense changer la façon traditionnelle de jouer devant la télé.

Nintendo travaille avec des sociétés tierces sur pas mal de projets.

Au niveau management, ils essaient de former des équipes de gens qui ne travaillent pas habituellement ensemble ou à des tâches un peu différentes, pour faire sortir de nouvelles idées. Les effets sont positifs jusque là.

Pour la 3DS, le ratio homme / femme est de 6 pour 4, plutôt gamer que casual.

Les développeurs occidentaux viennent graduellement vers la 3DS depuis que les ventes de fin 2011 ont montré la "marketabilité" de la machine. Mais d'ici à ce que les jeux produits par ces développeurs arrivent, les éditeurs japonais devront être là.

Iwata ne veut pas transposer les jeux Touch Generations à la 3DS tels quels, car ils n'apporteront rien de frais. Mais il promet que plusieurs jeux sont en préparation pour la 3DS, dont le but est d'étendre la population de joueurs (=jeux casual). Ces jeux seront en lien avec le Nintendo Network, avec La boite aux lettres Nintendo et le Streetpass. 

Ils espèrent aussi viser les senior sur la 3DS avec ce type de nouveau logiciel. Mais globalement, leur priorité est que les propriétaires actuels de la 3DS soient satisfaits, avant de chercher à étendre cette population vers des gens qui ne jouent pas encore.

Miyamoto dit que la Wii U intègrera dès le lancement des fonctionnalités réseau intéressantes.

 Wii U: on garde des surprises pour l'E3 (= il y aura donc des annonces surprises pour la Wii U).

Le NFC est un nouvel essai pour ouvrir des possibilités, fruit de la discussion entre les dev. et les gars du hardware.

Iwata: les joueurs attendent des titres HD photo réalistes qui pètent graphiquement. Il y en aura sur Wii U (ex: Zelda), mais cela ne concernera pas TOUS les jeux Wii U. Les jeux Nintendo n'ont pas forcément besoin de cela. Exemple: Rhythm Heaven Fever (Wii). La Wii U a aussi été pensée pour ne pas entrer en compétition frontale avec les autres consoles HD, et permettre à des développeurs de faire des jeux moins coûteux sans avoir des équipes de malade mental qui bossent sur des rendus photo réalistes.

Iwata reconnait qu'il y a des joueurs qui cherchent activement de l'info avant d'acheter, voire qui connaissent plus de choses sur les jeux vidéo que Nintendo lui-même ! A l'inverse, il y a des gens qui ne connaissent rien en jeu vidéo. Il est donc difficile de marketer les jeux avec des types de joueurs aussi différents.

 Nintendo prépare quelque chose autour de l'idée consistant à proposer des infos / conseils / recommandations sur les jeux, même aux joueurs qui ne cherchent pas l'info.

---
 
Ma conclusion: comme toujours, les propos d'Iwata montrent une vraie réflexion de fond sur le marché des jeux vidéo. On a l'impression qu'il est en avance sur la réalité de Nintendo. Même s'il dit quelques évidences, cela montre que Nintendo est parfaitement concient de ses faiblesses et qu'il y a une volonté d'avancer.
Même si Apple ou les smartphones ne sont pas clairement mentionnés ici.