Découverte récente, et fort intéressante dans le cadre de mes recherches, un livre qui n'est rien d'autre que la retranscription, améliorée tout de
même, de l'exposition sur la littérature jeunesse qui se déroula entre
octobre 2008 et avril 2009 à la Bibliothèque François Mitterrand. Babar, Harry Potter et cie. Livres d'enfants d'hier et d'aujourd'hui proposait aux visiteurs un historique dense de ce pan de la littérature. Un domaine vaste avec ses genres, ses sous-genres et surtout ses évolutions.

Babar

 

L'affiche de l'exposition

C'est ce dernier point qui attira mon attention. Ayant eu la chance de
visiter cette rétrospective, me replonger dans cette somme confirma mes
intuitions. Même un domaine comme la littérature jeunesse porte les
marques de l'idéologie dominante d'une époque. La pensée unique n'existe pas, comme nous le rappelle Frédéric Taddeï, mais parmi les idéologies d'un temps bien souvent une prend le dessus sur les
autres. Pour des raisons diverses, là n'est pas le but de ce billet.

En feuilletant donc cette somme, on découvre qu'après 1870 un auteur comme le Capitaine Danrit (Emile Driant de son vrai nom), militaire de carrière qui mourut durant la guerre 14-18, écrivit à destination des enfants (avec succès) plusieurs ouvrages de vulgarisation concernant l'Histoire. Vulgarisations ou anticipations. Dans sa trilogie, La Guerre de demain, Emile Driant vante les mérites de l'armée française. Le discours est militariste et nationaliste. Quoi de plus logique comme attitude après la défaite, cuisante, de 1870 pour la France. Il faut resserrer les rangs, faire corps en attendant la revanche.

Invasion-jaune.JPG

Couverture de L'Invasion jaune du Capitaine Danrit

Les œuvres du bon Capitaine Danrit ne sont plus publiées aujourd'hui, une idéologie en chassant une autre, les idées du brave Emile Driant ne
correspondent pas au discours dominant actuel. Preuve, s'il en est, que
même la littérature pour enfants est marquée par les idéologies de son temps.

L'article d'origine : http://lantiblog.over-blog.fr/article-recherches-la-litterature-jeunesse-et-le-capitaine-danrit-72442434.html