On juge une chemise à son col et un homme à sa chemise. 

Madeleine Ferron

 

 

 

 

Voici la réponse de Frédéric Molas aka notre Joueur Du Grenier national : non ils m'ont pas demandé mon avis pour cette affiche, mais c'est pas grave, je m'en fiche va :p

 

Hier soir, en sortant du squash avec un ami, nous décidons d'aller manger dans un restaurant d'un centre commercial de Chambéry. Jusqu'ici tout va bien ... Jusqu'à ce que je passe devant un magasin de pressing qui m'a interpellé. Oui interpellé. Car là première chose qui m'est venue en tête c'est un bon gros  "WWWTTTTTFFFFFF ?!  O______o"

Cette enseigne de pressing se sert du Joueur Du Grenier pour se faire de la publicité. Le gérant, sûrement shooté au test de Tortue Ninja sur Nes, a bel et bien compris que si le Joueur Du Grenier est facilement remarquable aujourd'hui, c'est en grande partie dû à sa chemise !

Et voilà un bel exemple de comment attirer l'oeil du client pour vendre son package 4 chemises Repassage + Nettoyage à 10€ ...

 

 

 

 

 

Je m'interroge sur la véracité du All Rights Reserved en bas à gauche. J'ai contacté les auteurs du Joueur Du Grenier pour les en informer. Je vous tiendrais donc bien évidemment au courant de leur réponse pour savoir si l'utilisation de cette image est un abus ou bien si le droit à l'image est respecté.

Et si la deuxième option, ce serait une bonne chose pour eux de trouver d'autres sources de financement. Même si je ne sais pas si c'est plus positif que négatif en termes d'image ...

 

 

Nombre de visiteurs pour cet article

compteur gratuit