• Editeur : THQ
  • Développeur : Volition
  • Sortie : 15 novembre 2011 sur PC / PS 3 / Xbox 360
  • PEGI : 18+

Certainement la série la plus déjantée de ces dernières années, Saints Row the third revient en force avec un jeu encore plus barré que d'habitude.

Histoire :

A la tête du gang des Saints, dont le business est maintenant mondial, vous avez des groupies et vous incarnez la réussite et l'argent coule à flot, tout semble être fait pour le plaisir et la réussite des Saints et pourtant une organisation appelée le Syndicat va remmettre en cause cette suprématie en capturant les patrons des Saints et en s'accaparant leurs biens. Après une évasion digne d'un film de J. Woo ou de M. Bay vous voila revenu à la case départ c'est à dire à zéro, reprendre vos biens et le contrôle de la ville de Steelport redevient votre priorité, avec bien sûr l'envie de se venger.

Comme on peut le constater, l'achat de SR3 ne sera pas fait sous l'impulsion du scénario, comme tous les jeux "Bac à sable" elle est juste prétexte à mettre en place un immense terrain de jeu où la seule histoire réelle est : comment je vais exploser et détruire tous ce que je veux avec style .

Si l'on compare souvent GTA et Saints cela est un peu injuste, le scénario de GTA essaie de construire une histoire, et des personnages avec un vécu, une histoire. SR lui mise sur l'humour et la démesure pour que l'on s'attache à l'histoire et aux personnages. Prenons le cas de de ces personnages que l'on doit délivrer et qui sont dans des situations à pleurer de rire (l'homme cheval, le cobaye...) je n'en dirais pas plus car ceux qui voudront acheter SR3 plus tard ne doivent par découvrir les délires visuels que celui-ci propose et ils ne sont drôles que par la surprise de la découverte.


Suite de la critique : http://www.chishiki72.fr/saintsrow3.php