Nous avons reçu ce témoignage poignant d'un Krogan qui ne souhaite pas révéler son identité, mais qui rejoint de nombreux témoignages de races conciliennes ou non, victime de la bifle de l'homme Furieux.

 

Je m'appelle Vithia (le prénom a été changé), date et lieu de naissance inconnus, actuellement domicilié à Urdnot sur Tuchanka.  Au mois d'août 2013 , j'ai participé au concours de MrFurieux, un humain (?) redoutable du clan GB. Concours qu'il a organisé pour célébrer l'anniversaire, le premier, de son blog sur l'extranet celesto-galactique. Il paraît que c'est marrant à lire. Je ne sais pas, je ne sais pas lire le Terrien.

Le lot à gagner était un bouquin (sic) "Des pixels à Hollywood". Pour être franc, je m'en foutais du bouquin, je me le serais fait traduire et lire par le premier galarien torturé. Mais cette promesse de "briller dans les repas de l'ambassadeur (asari surtout), entre deux Ferrero Rocher" me tenait à coeur, aux deux mêmes. Depuis l'unification des clans, on m'invite souvent à ce genre de mondanité vous voyez le genre...

Le mode de participation était plutôt étrange : il ne quémandait pas un like comme la plupart des Quariens, ces gitans de l'univers. Non, c'était plus subtil, il souhaitait nous faire afficher en statut une phrase énigmatique : "Oh oui Furieux, vas-y, bifle moi !". Je n'ai pas trouvé de traduction dans le dico Terrien/Krogan, sans doute un néologisme. Bref, je m'exécute.

Six jours plus tard, je recevais un MP m'indiquant être l'heureux gagnant du concours (je pense que je ne suis pas le seul à être tombé dans le piège). Il m'a donné rendez-vous à la Citadelle, bloc la Défense, pour la cérémonie officielle. C'était pas prévu ces conneries mais le timing était bon, j'ai profité d'une audience avec le Conseil pour venir récupérer mon lot.

Arrivé sur place, je trouvais à l'accueil deux asaris bleues à forte poitrine. Elles étaient enlacées l'une à l'autre et pratiquaient apparemment des rites saphiques. Elles ne semblaient pas me calculer alors je me suis annoncé bruyamment. J'suis Urdnot Wrex (nom d'emprunt), un foudre de guerre, dépêchez vous de me filer ma récompense de ce fichu concours, j'ai pas que ça à foutre bordel de Pyjaks ! Les deux asaris me fixent un instant, se regardent puis éclatent de rire. L'une me stase, l'autre m'assomme avec un choc neuronal.

Le reveil est difficile mais j'en ai vu d'autres. Je suis bien attaché, j'attends. Au bout d'une ou deux heures, un petit homme débarque. Il porte un maillot bleu clair et un pagne, il est ridicule. Mais son regard de prédateur trahit son excitation. Il dit qu'il va me bifler, il sort son engin. Comme un baroud d'honneur je lui réponds de faire gaffe. Tu vas te faire mal avec ton curre-dent p'tite merde de Pyjak ! Le calvaire commence...

Aujourd'hui lorsqu'on me demande si j'ai affronté un dévoreur, je réponds : oui, il était petit et vicieux...