Les délibérations qui précèdent la désignation nominative d'une console sont souvent tenues secrètes voire dans le meilleur des cas, poétisées par la branche marketing des constructeurs. Une fois n'est pas coutume, le mensuel Edge s'est entretenu avec l'homme qui a été au coeur du processus créatif de la première console de Microsoft, la Xbox afin d'apporter un éclairage authentique. Seamus Blackley, physique de routier aux saillantes boucles d'oreille, représentait l'une des figures de prou des X-Men, des ingénieurs de haut rang affairés à faire du géant de l'informatique un acteur de poids dans l'industrie du jeu vidéo.
 
Seamus révèle qu'une longue liste de noms de code a été épluchée avant de n'en retenir qu'un : "il y avait des propositions telles que WEP (Windows Entertainment Project) destinées à flatter les dirigeants de Microsoft, Midway -pour son ambivalence PC/Console ou Bataille de Midway, vous jugez par vous même, et enfin DirectX Box qui est rapidement devenu Xbox, un diminutif utilisé pendant nos correspondances par courriel". Lorsque la phase d'approbation eut été entérinée, Kevin Bacchus, un autre visage très médiatisé des X-Men, s'opposait à suggestion au motif que "Xbox ne sonne pas bien". Contre son gré, la seconde étape de sélection commence, mais pas dans les meilleures dispositions : "ces derniers étaient si mauvais que nous n'en avions gardé aucun, toutefois je me souviens que l'un d'entre eux m'avait fait rire, c'était Microsoft Bunduss".
 
Blackley avait soumis à ses collègues une liste impressionnante d'acronymes : "que de la m++++" glisse-t-il finement. La désignation Xbox s'imposait donc d'elle-même, mais la partie n'était pas gagnée pour autant : "cette phase a pris les allures d'une bataille rangée entre nous et les communicants pour une raison que j'ignore, ils nous ont opposé des noms tels que 11-X ou Onze-X. Nous avions rejeté ces appellations, mais nous hésitions entre X-box et Xbox."
 
De nouvelles informations sur d'autres aspects de son développement seront relatées ici même...
 
Un florilège de noms exotiques, choisissez le votre !
 
- MAX (Microsoft Action Experience)
- AIO (All In One) : Xbox One anyone ?
- MIND (Microsoft Interactive Network Device)
- FACE (Full Action Center)
- MITH (Microsoft Interactive Theatre)
- XON (Experience Optimised Network)
- MVPC (Microsoft Virtual Play Center)
- TAC (Total Action Center - discs/games could be called TACs)
- MARC (Microsoft Action Reality Center)
- LEX (Live Entertainment Experience)
- M-PAC (Microsoft Play and Action Center)
- RPM (Real Performance Machine)
- MOX (Microsoft Optimal Experience)
- E2 (Extreme Experience)
- MTG (Microsoft Total Gaming)
- VIP (Virtual Interactive Player)
- PTP or P2P (Powered To Play)
- VIC (Virtual Interactive Center - disks/games could be called VICs)
- MARZ (Microsoft Active Reality Zone)
- TSO (Three, Six, Zero)
- EHQ (Entertainment Headquarters)
- O2 (Optimal Ozone or Optical Odyssey)
- MIC (Microsoft Interactive Center)
- R&R (Reality and Revolution)
- MEA (Microsoft Entertainment Activator)
- AMP (Active Microsoft Player)
- VPS (Virtual Play System)
- MAP (Microsoft Action Play)
- MEGA (Microsoft Entertainment & Gaming Attendant or Microsoft Entertainment & Gaming Assembly)
- CPG (CyberPlayGround)
- VERV (Virtual Entertainment & Reality Venture)
- OM (Odyssey of the Mind)
- P2 (PowerPlay)
- IS1 (Interactive System In One)
- MET (Microsoft Entertainment Technology or Microsoft Entertainment Theatre)