Au-delà du discours promotionnel bien rodé d’Hideo Kojima se glissent parfois des confessions inattendues. Ainsi, le créatif révèle que les performances commerciales de Metal Gear Solid sur PSone ont dépassé ses prévisions : “Ni moi ni personne ne s’attendaient à ce succès”. Une aubaine pour le développeur, car travailler sans la pression des objectifs de ventes lui a permis d’intégrer “Tout ce qui me plaisait.” Une vieille rengaine chez Kojima, lui qui ne cesse dans ses interviews de témoigner sa volonté de s’affranchir peu ou prou de la création de sa vie afin de donner un nouvel élan créatif à son métier de développeur.
 
Si bien qu’à l’occasion d’un jeu ‘question/réponse’ auquel il s’est prêté hier sur Twitch.tv, ce dernier a déclaré s’intéresser à une réédition du premier volet de la série Silent Hill. Non sans avouer sa frayeur : “Une poule mouillée, facilement impressionnable doit donner de bons résultats en matière d’effroi. Cependant, je dois me préparer à faire quotidiennement des cauchemars”. Ce n’est pas la première fois qu’il avoue être terrifié à l’idée de diriger directement ce projet, préférant apporter la technologie Fox Engine : “J’ai la trouille des films d’horreur, avait-il dit lors de l'Eurogamer Expo 2012, je ne suis pas sûr d’être capable de le faire si je peux aider à le superviser ou prêter le moteur Fox, je serais ravi”.
 
Et nous avec !