Bon.

Gamebloggers, Gamebloggeuses, l'heure est grave.

 

Ça n'aura échappé à aucun d'entre vous : ces derniers temps, l'ambiance sur notre site chéri se dégrade à vitesse grand V. Et quand je dis grand V, je veux dire, avec les têtes de reptiles, les régimes alimentaires à base de souris, la coupe de cheveux de Donovan et tout.

 

L'artillerie lourde, quoi.

 

(Oh, et quand je dis "site chéri", je parle de Gameblog, hein. Sur celui de Hot Vidéo, je vous rassure, tout va toujours très bien : la fièvre ne retombe pas et c'est le seul endroit du net où c'est plutôt bon signe).

 

Vous le savez, ce n'est pas trop mon genre de ruer dans les brancards, je n'ai rien d'un Ghandi, d'un Martin Luther King ou d'un Bernard Henri Lévy mais trop, c'est trop : nous formons une communauté et il est de notre devoir de veiller à ce que les agissements d'un seul (j'ai bien écrit D'UN SEUL) ne nuisent pas à tous (j'ai bien écrit A TOUS, et je l'écris en gras pour bien insister sur le caractère dramatique de la situation ainsi que sur ma maîtrise vertigineuses de la touche Caps Lock). Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités d'autant que ce n'est pas l'armure qui fait le héros mais l'homme qui est à l'intérieur. Sans compter que l'essentiel est dans Lactel mais que le principal, c'est William Saurin. Ne passons pas à côté des choses simples quand la valeur n'attend pas le nombre des ânes-nés (7 milliards, aux dernières nouvelles).

 

Car même si nous feignons de ne pas savoir qui est ce trouble-fête, au fond, nous avons son nom (ou, à défaut, son pseudo) sur le bout de la langue (et c'est assez problématique, pour avaler les souris) : toujours le même trublion qui submerge le site de ses statuts provocateurs, pour ne pas dire malsains, ses plaisanteries qui ne font rire et que lui et ses avis d'expert auto-proclamé qui frisent le niveau zéro de l'esprit critique (au point qu'il pourrait lui réclamer 15 euros pour une telle coupe d'expert).

Alors voilà, pour que ça cesse (mais à regret), je tenais à dévoiler publiquement l'identité de cet empêcheur de gamer en rond, afin qu'il puisse se remettre en question et, peut-être, en revenir à de meilleurs sentiments envers la communauté :

 

http://www.gameblog.fr/mygameblog/0_lahontedegameblog

 

Pas de surprise, n'est-ce pas ?

(oui, bon, maintenant ça ne fonctionne plus, mais à l'époque, ça renvoyait directement au compte de la personne qui cliquait sur le lien. C'était très drôle indeed. Hahahahaha).

 

Alors je sais, ce n'est pas évident de se faire une place dans la multitude, ça encourage à faire quelques excès, je comprends tout à fait et au fond de moi, un choeur entonne Beethoven, son immortel hymne à la joie par lequel tous les hommes peuvent devenir frères, parce que je te pardonne, oui, je te pardonne, mon coeur déborde d'amour pour toi, mais au sens platonique parce qu'il faut pas pousser la charité quand même...

Saisis la main que je te tends.

Repens-toi.

Et clique sur j'aime.

 

Je t'accorderais l'absolution.

:D

 

*

 

 

Et pour meubler un peu, histoire que vous n'ayez pas fait tout ce chemin jusqu'à mon blog pour rien, for your eyes only, florilège de vieux trucs post-électoraux pour vous rappeler qu'on re-vote bientôt et que ça veut dire qu'on va devoir re-se lever le dimanche matin.

La louze.

Mais pas autant que ce qui va suivre.

 

 

Une affiche de campagne comme on aimerait en voir plus souvent :

 

 

 

 

"La métamorphose, c'est maintenant"

 

 

 

L'avion de François Hollande foudroyé. L'explication des scientiques :

 

 

 

 

Les Dieux n'étaient pas avec lui. Tout simplement.

 

 

 

Le candidat idéal pour la Présidence de 2017 :

 

 

 

 

Quand on a été Maître de l'Univers, Président de la République Française, ça doit être de la galette. Non ?

 

 

*

 

Bonus Moisi : les élections font leur cinéma, grâce à l'Hollywood Poster Generator...

 

 

 

 

 

 

 

 

Oui, je sais. Mes excuses, il en fallait un.

 

 

 

 

 

 

 

*

 

Et parce que quand il s'agit de creuser, j'ai un bon coup de pioche... Bonus again :

 

 

 

Du vécu ? ; )

 

 

Car oui, Batman n'attend que toi pour lui servir de Cyrano.

 

 

 

*

 

 

Et pour terminer sur une touche de légerté :

 

 

C'est tout pour ce soir, il est l'heure pour moi de prendre mes médicaments

 

 

*

 

Et en guise d'Edit, merci à Cédric pour cette jubilatoire découverte !